Fil conducteur : Accueil » Reportages » Du nouveau dans les…

Du nouveau dans les traditions

Les décisions de l’EMAA en matière de tradition des unités

Elles portent sur des points touchant aux escadrilles composant de nombreux escadrons de combat ou d’instruction en vol.

A sa réactivation, l’escadron de chasse 3/2 Alsace ne reprendra pas ses escadrilles de tradition FAFL (Strasbourg, Mulhouse) et sera constitué des 3 escadrilles suivantes: la SPA 12 (Fanion bleu et blanc), la SPA 94 (Mort qui fauche) et la SPA 154 (grue noire).

Mirage IIIE 3/2 Alsace 1984

En 2013, une dérive gauche sans le blason de l’Alsace … ?

L’escadron de chasse 2/5 Ile de France a vu ses escadrilles de tradition FAFL (Paris et Versailles) remplacées par la C 46 (Trident) et la SPA 84 (Tête de Renard), à l’occasion de son 70ème anniversaire. Sa troisième escadrille est la SPA 124 Jeanne d’Arc.

Mirage 3C 1977 10-SE

La SPA 84 bientôt sur Mirage 2000

L’escadron de chasse 2/4 La Fayette a vu ses traditions évoluer lors de se recréation à Istres, il est maintenant constitué de 4 escadrilles: la SPA 81 (Lévrier), ex du 1/4, et la SPA 96 (Gaulois), ex du 3/4, ont rejoint la N 124 (Sioux) et la SPA  167 (Cigogne de Romanet).

2000N 125-BC

2000N du 2/4 en attente d’une déco de dérive

L’escadron de bombardement 1/91 Gascogne accueille lui aussi une 4ème escadrille, la SPA 37 (Vautour), ex du 1/4, étant comme le 2/4 une unité composée de pilotes et de navigateurs opérateurs du système d’armes.

Rafale 113-IE

Rafale du « Gascogne »: une quatrième escadrille

L’escadron de chasse 1/7 Provence accueillera la SPA 162 (Tigre) dès la dissolution du 1/12 Cambrésis, fin-mars, en lieu et place de la SPA 91 (Rapace à tête de mort), qui elle rejoindra le 2/30 Normandie-Niémen.

Rafale C du 1/7 vu en 2010

Rafale C du 1/7: bientôt la SPA 162 à la place de la SPA 91

En outre, l’EC 2/30 a été recréé à Mont-de-Marsan avec les SPA 93 (Colvert) et SPA 97 (Fanion herminé) au lieu de ses escadrilles de tradition FAFL (Rouen, Le Havre, Cherbourg et Caen).

Rafale 132 2012 118-GK

Bientôt un Col Vert, un Aigle, ou un Fanion herminé sur cette dérive

Le groupe de ravitaillement en vol 2/91 Bretagne sera composé des escadrilles BR 108 (Pégase), pour les pilotes, VB 25 (Etoile américaine), pour les navigateurs, et BR 129 (Lapin trimardeur), pour les opérateurs de ravitaillement en vol, au lieu de ses escadrilles de tradition FAFL (Rennes et Nantes).

C135F 2012 93-CC

Trois nouvelles escadrilles pour le « Bretagne »

L’escadron de chasse et d’expérimentation 5/330 Côte d’Argent reçoit les escadrilles BR 127 (Tigre) et BR 128 (Scarabée), ex de l’EB 3/94 Arbois au lieu des Tigres des SPA 163 et 164.

2000D 2012 118-XH

Les SPA 163 et 164 devraient disparaître des dérives des 2000 du 5/330 Côte d’Argent

Les changements touchent également les escadrons de l’Ecole d’Aviation de Chasse (Tours), puisque les deux escadrons d’instruction en vol reprennent les escadrilles des anciens escadrons de la 9ème Escadre de Chasse. Ils deviennent ainsi: l’EIV 3/4 Limousin (1.GC I/9 Aigle noir et 2.GC I/9 Fennec) et l’EIV 3/13 Auvergne (SPA 85 La folie et 2.GC II/9 Morietur).

Alphajet 2012 705-TF

En principe, les dérives des Alphajet de Tours seront bientôt plus fun

A Tours, l’escadron de standardisation et d’évaluation reprend la SPA 161 Sphinx, ex du 4/11, aux côtés de la 7ème escadrille du 7ème Wing belge, et devient le Staneval 4/11 Jura.

F1CT 1993 13-SA

Bientôt le « Morietur » sur une dérive d’Alphajet ?

Plus haut au-dessus de nos têtes, le Centre militaire d’observation par satellite reprend les traditions de l’EB 1/92, avec la BR 7 (Pierrot observateur) et BR 35 (Croix de Lorraine). Il devient le CMOS 1/92 Bourgogne.

Vautour 1977 92AU

Le 1/92 Bourgogne: du Vautour au satellite !

Par une décision de décembre, et dans le sillage de la décision de septembre 2011, des traditions d’escadrons et d’escadrilles de combat en sommeil vont être confiées aux unités navigantes du CFAMI (Centre de formation aéronautique militaire initiale) de Salon de Provence et de l’EPAA (Ecole de pilotage de l’armée de l’air) de Cognac. Au CFAMI de Salon de Provence, les deux Escadrons d’instruction en vol (EIV) qui comprennent deux escadrilles chacun, et l’Escadron de formation des navigateurs de combat (EFNC), jusqu’à présent sans escadrille constituée, reprendront les traditions suivantes :

F-1B 5-AP vu en 1987

Les trad du Comtat-Venaissin (ici l’ERC 571) pour le 2è EIV de Salon

Le 1er EIV du CFAMI reprendra les traditions de l’ex EB 2/93, avec ses deux escadrilles VB 109 (Diable Grenadier) et VB 125 (Pierrot) et prendra pour dénomination EIV 2/93 Cévennes. Le 2ème EIV reprendra les traditions de l’ex EC 3/5, avec ses deux escadrilles ERC 571 (Fanion pirate) et SPA 171 (Dragon) et prendra pour dénomination EIV 3/5 Comtat-Vénaissin. L’EFNC reprendra les traditions de l’ex ERC 1/93 (SAL 277, SAL 10) et prendra pour dénomination EFNC 1/93 Aunis.

TB10 2009 GGNB

Des insignes sur les dérives pour le TB-10 ou son successeur ?

A l’EPAA de Cognac, les deux Escadrons d’instruction en vol (EIV), qui comprennent trois escadrilles chacun, et le Centre de formation des instructeurs pilotes (CFIP), qui dispose de deux escadrilles, reprendront les traditions suivantes :

Mirage IIIE 1978 13-QH

Le retour de l’Hirondelle de la SPA 100, à Cognac

Le 1er EIV reprendra les traditions de l’ex EC 1/13, avec ses deux escadrilles SPA 83 (Chimère) et SPA 100 (Hirondelle) et la SPA 155 (Petit Poucet) comme troisième escadrille. Il prendra pour dénomination EIV 1/13 Artois. Le 2ème EIV reprendra les traditions de l’ex EC 2/12, avec ses deux escadrilles SPA 173 (Oiseau de Paradis) et SPA 172 (Perroquet), et l’EALA 9/72 (Petit Prince) constituera sa troisième escadrille. Il prendra pour dénomination EIV 2/12 Picardie.

Grob 2008 GUKN

Le Grob 120 bientôt aux couleurs du Picardie ou de l’Artois ?

Le Centre de formation des instructeurs pilotes recevra l’appellation d’Escadron de formation des instructeurs pilotes (EFIP) et reprendra les traditions de l’ex EC 1/11, avec ses deux escadrilles: la 1.GC III/6 (Masque de tragédie) et la 2.GC III/6 (Masque de comédie). Il prendra pour dénomination EFIP 1/11 Roussillon.

Jaguar 1983 11-EM

Le retour du Roussillon, à Cognac

Ainsi, lorsque les cérémonies de changement de traditions auront eu lieu et que les marquages des avions auront été réalisés, les dérives des aéronefs s’orneront d’insignes que nous n’avions pas vu depuis l’époque des Mirage III, V, F-1 et des Jaguar. L’arrivée de ces escadrilles de traditions pourrait aboutir à une normalisation du marquage des aéronefs, avec pour tous l’insigne d’escadron du côté droit et une des escadrilles du côté gauche.

Un des deux 2000C du 2/5 qui ont décollé pour la mission du 8

Bientôt un insigne d’escadrille sur la gauche de la dérive de ce 2000 du 2/5, normalement

Même si ces nouvelles traditions pourraient avoir suscité quelque émoi dans les unités FAFL, elles réveillent des escadrilles plus anciennes qui méritaient de se perpétuer. Dans de nombreux cas, les emblèmes des escadrilles FAFL (blasons de villes) n’ornaient pas les « coursiers » ailés des escadrons, les dérives des avions étant décorées des insignes d’escadron sur leur deux côtés.

F-1B 2006 30-SV

L’insigne de la ville de Colmar n’était pas FAFL, contrairement à Strasbourg et Mulhouse

Entre les nouveaux codes d’unités (en numéro de base aérienne, avec des lettres ne se rapportant plus aux escadrons), et cette réforme des escadrilles, quelqu’un qui se serait endormi en 2008 et réveillé en 2012, ne comprendrait plus grand chose à ce qu’il voit. Heureusement, il serait rassuré par la vision des avions de transport, qui eux ont conservé un codage en escadre, et conservent les mêmes traditions, avec un marquage d’escadron trop discret cependant, et l’absence remarquable d’insignes d’escadrilles (pour l’instant)…

C-130H-30 61-PE

Les escadrons de transport, pour l’instant préservés des réformes (ici un C-130 du 2/61)

Toutes les personnes intéressées par les traditions connaissent ce site très complet.

Copyright: Alexandre et escadrilles.org