Fil conducteur : Accueil » Actualités France » Derniers catapultages…

Derniers catapultages opérationnels du SEM

Écrit le 17/03/16, dans Actualités France

Adieu-Papy

Sur le Charles-de-Gaulle, on ne SEM’era plus …

L’Histoire de l’Aéronautique Navale française comprendra une page ’16 mars 2016′ et sur cette page il y aura inscrit: ‘Le 16 mars 2016 eurent lieu les derniers catapultages opérationnels du Super Etendard modernisé’.

Il y avait du monde sur l'îlot pour saluer le dernier SEM

Il y avait du monde sur l’îlot pour saluer le dernier SEM

C’est en effet hier que la pontée du porte-avions R91 comprenait pour la dernière fois une ‘nichée’ de SEM portant l’insigne de la flottille 17F, le célèbre Balbuzard. Clin d’oeil du destin, c’est avec une météo digne des Malouines que le Super Etendard a fait ses adieux au Charles-de-Gaulle.

En fin de matinée, l'activité augmente à l'arrière du pont

En fin de matinée, l’activité augmente à l’arrière du pont

De retour de la mission Arromanches 2, pour laquelle il avait appareillé le 18 novembre, le Charles-de-Gaulle, commandé par le CV Malbrunot, a libéré ses avions au terme d’un déploiement intensément opérationnel au Moyen-Orient.

Deux SEM viennent d'être catapultés en quelques secondes

Deux SEM viennent d’être catapultés en quelques secondes

Avec plus de 500 sorties opérationnelles, un bon nombre consistant en des frappes contre les positions de Daech en Irak et en Syrie, la Task Force 473, commandée par le CA Crignola, a largement contribué à affaiblir les positions de l’ennemi terroriste.

Le SEM n°1 piloté par le pacha de la 17F est paré pour la catapultage

Le SEM n°1 piloté par le pacha de la 17F est paré pour le catapultage

La 17F et ses Super Etendard modernisés a pris toute sa part aux opérations, prouvant s’il en était besoin la valeur de son personnel et de ses avions. Des missions de 6 heures de durée comprenant pas moins de quatre ravitaillements en vol étaient habituelles …

Arrive l'heure de la séparation, puisqu'il le faut

Arrive l’heure de la séparation, puisqu’il le faut

C’est donc vers 12h00 locales que le dernier SEM, qui est aussi le premier, a quitté le pont d’envol du Charles-de-Gaulle, aux mains bien sûr du pacha de la 17F.

Ce SEM a le bout des plumes humide

Ce SEM a le bout des plumes humide: des larmes d’avion ?

L’histoire de cet avion légendaire au sein de la Marine Nationale n’est pas encore achevée, puisque durant plusieurs mois la 17F continuera à s’entraîner sur les monoréacteurs … avant d’être transformée sur Rafale.

Il faudrait un plafond encore plus bas pour empêcher les flottilles de défiler

Il faudrait un plafond encore plus bas pour empêcher les flottilles de défiler

La vidéo du dernier catapultage, réalisée par la Marine Nationale …

Remerciements: au SIRPA Marine, au LV Alexandre Busch, OCF Alavia, et au CF Bizien, notre accompagnateur durant ce voyage de presse. Au personnel du Charles-de-Gaulle pour son accueil.

Copyright: Alexandre et escadrilles.org