Fil conducteur : Accueil » Reportages » Les grandes plumes de…

Les grandes plumes de l’Armée de l’Air

Le Centre de Vol à Voile de l’Armée de l’Air à Saint-Auban

Le promeneur de passage sur le petit aérodrome de Château-Arnoux-Saint-Auban dans les Alpes-de-Haute-Provence peut être étonné par la présence d’un trio de Jodel D.140 à cocardes ainsi que d’une bonne douzaine de planeurs portant le logo ‘Armée de l’Air’.

Deux Abeille et un Mousquetaire pour envoyer tout ce monde en l'air

Deux Abeille et un Mousquetaire pour envoyer tout ce monde en l’air

Sur ce terrain civil plus connu sous le nom de Saint-Auban est basé le CNVV (Centre National de Vol à Voile). Les principales missions de cet organisme sont :
– la formation et le perfectionnement des pilotes de planeur,
– la formation et le recyclage des cadres instructeurs pour les clubs affiliés à la Fédération Française de Vol à Voile,

C101A_B620_jp

Centrair C101A Pégase

– l’accueil et l’entraînement des sportifs de haut niveau et des membres de l’équipe de France,
– l’expérimentation de nouveaux matériels et équipements ainsi que l’élaboration de documentation pédagogique.

D140_209-XW_jp

Un Mousquetaire D140E du CVVAA: le 209

Le site et la région bénéficient d’un nombre annuel d’heures d’ensoleillement remarquable et de conditions aérologiques particulièrement favorables à la pratique du vol à voile.

JanusB_J28_jp

Schempp-Hirth Janus B

Comme chaque année en début de saison, de début-février à mi-avril pour 2015, il héberge un détachement du CVVAA 21.535 (Centre de Vol à Voile de l’Armée de l’Air) habituellement basé à Romorantin-Pruniers en Sologne (Détachement Air 273).

D140_507-UA_jp

D.140R Abeille n° 507, comme neuve

La dotation de cette unité est de trois avions D.140, deux motoplaneurs HK-36 TTC Super Dimona et 25 planeurs modernes monoplaces et biplaces.

CB15_Crystal_2A_jp

Stralpes CB15 Crystal 2A

Nous ne reviendrons pas ici sur les caractéristiques des Jodel Mousquetaire et Abeille (voir notre article sur les 60 ans de vol à voile à l’Ecole de l’Air). Ces vaillants vétérans sont parfaitement entretenus et donnent toujours toute satisfaction aux pilotes qui ne semblent pas pressés de s’en séparer, d’après ce que m’a confié l’un d’entre eux.

LS4_V18_jp

Un Rolladen-Schneider LS4

Quand aux planeurs présents à St-Auban, on trouve :
– des monoplaces de classe standard (envergure 15 m et finesse 40 environ): Centrair C101 Pégase et Rolladen-Schneider LS4, ainsi qu’un Stralpes CB15 Crystal de finesse 44,
– un monoplace de classe libre Schleicher ASW-22B (envergure 25m, finesse 60).

ASW22B_AA_jp

Schleicher ASW22B: finesse 60 – pour se poser, il faut le faire exprès

– des biplaces de classe libre: des Schempp-Hirth Janus (envergure 18 à 20 m suivant les versions, finesse 40 environ), un Schempp-Hirth Duo Discus (envergure 20 m et finesse 45), un Schempp-Hirth Nimbus 4D (envergure 26,5m et finesse 60) ainsi qu’un Glaser-Dirks DG505 Elan Orion de 17,2 m d’envergure et de finesse 44.

DuoDiscus_CVA_jp

Un Schempp-Hirth Duo Discus: biplace de finesse 45

La première de ces 10 semaines de détachement est consacrée à la mise en place du dispositif et à l’entraînement des cadres du CVVAA. Ensuite chaque semaine, du lundi matin au samedi, une quinzaine de stagiaires titulaires d’au moins 150 heures de vol et de l’autorisation de vol sur la campagne viennent se perfectionner. Les décollages ont lieu généralement en tout début d’après-midi (à partir de 12h30 – 13h et jusqu’à 14h30 environ) pour profiter des conditions météorologiques les meilleures.

D140_512-UO_jp

L’autre Abeille présente: le n°512. Les Jodel tiennent bien leur place

Copyright: Jean-Pierre Martin-Rosset et escadrilles.org, tous droits réservés.

Remerciements: aux personnes rencontrées sur place pour les précisions apportées sur ce détachement.

Sites consultés : www.cnvv.net pour les missions du centre.