Fil conducteur : Accueil » Reportages » Salon: 60 ans de Vol à…

Salon: 60 ans de Vol à Voile

Marianne_Z93_jp

60 ans de Vol à Voile à l’Ecole de l’Air

C’est en 1953 que les premiers planeurs apparaissent dans le ciel de Salon de Provence. Ils proviennent du Centre d’Entraînement au Vol en Montagne (CEVM) dissout sur la base aérienne de Chambéry Le Bourget-du-lac. Ils ne restèrent que quelques mois en service à l’Ecole de l’Air. Les promotions qui se sont succédé n’ont pas toutes bénéficié d’une initiation au vol à voile car il y a eu des périodes sans planeurs sur la base.

Javelot-WA21_UP_copie

Avec le Javelot en bois et toile …

Dans les années soixante arrivent les planeurs Wassmer. Il s’agit des monoplaces WA-21 Javelot et WA-22 Super Javelot (appareils de 15 m d’envergure et de finesse 28 pour le premier et 30 pour le second), ainsi que des biplaces école WA-30 Bijave (envergure 16,75 m et finesse 30).

Bijave-WA30_XL_jp

Le Bijave, qui volait à Vinon (ici en 1978) comme sur bon nombre de bases

Un renouveau eut lieu dans les années quatre-vingt-dix lorsque furent mis en service les planeurs modernes Centrair C-101A Pégase (monoplace de classe standard de 15 m d’envergure) et C-201B Marianne (biplace de 18,60 m d’envergure). Ces appareils de finesse 40 firent faire un grand bond en avant au vol à voile à Salon.

Pegase_B491_jp

Avec le « Pégase », on est dans la haute performance

Le motoplaneur Diamond HK-36 Super Dimona est quant à lui utilisé depuis 2002.

Dimona_UW_jp

Un Super Dimona, à Salon en mars 2012

Le parc d’avions remorqueurs fut d’abord constitué d’antiques Morane-Saulnier MS-500 auxquels succédèrent en 1967 les Jodel D-140R Abeille. Ce monomoteur bois et toile de 4-5 places équipé d’un moteur Lycoming de 180 cv est la version remorqueur du célèbre D-140 Mousquetaire.

D140_512-UO_jp

Une des « Abeille » bichonnées sur la BA 701

Des D-140E Mousquetaire IV ont par ailleurs aussi été utilisés, car présents en nombre conséquent à l’Ecole de L’Air. Ces appareils sont alors désignés D-140ER. Ces appareils sont toujours actifs de nos jours, un record de longévité. Peut-être aurons nous l’occasion de fêter leur demi-siècle de service ?

D140_511-XY_jp

Le D-140R 511 vu en juillet 1972 …

Chargée de l’initiation au vol des élèves de première année, l’unité a connu différentes appellations au cours de son histoire. Les dernières en date sont Centre d’Initiation Aéronautique Militaire (CIAM 06/312) à compter du 1er septembre 20005, puis Escadron d’Initiation Aéronautique Militaire (EIAM) depuis le 1er septembre 2008. Ce dernier est partie intégrante du Centre de Formation Aéronautique Militaire Initiale (CFAMI 05/312).

D140_511-XO_jp

C’est le même avion, 42 ans plus tard ! (et le même photographe !)

Pour célébrer le soixantième anniversaire de l’arrivée des premiers planeurs sur le site provençal, certains planeurs arborent l’insigne de l’Ecole de l’Air entouré de l’inscription Vol à Voile Ecole de l’Air 1953-2013 60 ANS.

Marianne_Z96_jp

Le Marianne, sur lequel les élèves de l’EA essaient leurs premières plumes

Remerciements : les sites suivants ont été consultés
planeursmilitaires.free.fr pour la partie historique,
historique-wassmer.pagesperso-orange.fr pour les caractéristiques des appareils,
traditions-air.fr pour l’historique des unités

Copyright : Jean-Pierre Martin Rosset et escadrilles.org.