Fil conducteur : Accueil » Reportages » Derniers vols du 3/4…

Derniers vols du 3/4 « Limousin »

Trois 2000N

Istres: Adieu « Limousin » … bonjour « La Fayette »

Le jeudi 1er septembre se déroulait sur la base aérienne 125 « Charles Monier » une cérémonie marquant plusieurs événements importants pour l’Armée de l’Air, sous la présidence du Général Paul Fouillant, commandant les Forces Aériennes Stratégiques.

Fanion 1-GC1-9

Le Fanion de l’escadrille 1-GC I/9 est remis au Général Fouilland

On sait que depuis 1993, la base d’Istres héberge deux unités des FAS, l’escadron de ravitaillement en vol « Bretagne », et l’escadron de chasse « Limousin », dont la mission principale est le bombardement stratégique. A partir de septembre 2011, cette situation n’évolue pas sur le fond, mais l’occupant de la zone « nucléaire » devient le « La Fayette ».

Boeing et 2000N à Istres

Boeing du « Bretagne » et 2000N du « La Fayette »: nouveau duo de la BA 125

Le 1er septembre a également vu la passation de commandement de l’ESTS 15.093, qui assure la maintenance des « Stratotanker », et l’implantation sur la BA 125 du CFEN (Centre de Formation des Equipages de Mirage 2000N).

Les fanions du 2/4

Les nouvelles escadrilles du 2/4

D’abord quelques nouvelles fraîches du « Bretagne », dont l’action est prépondérante pour beaucoup des missions de l’Armée de l’Air: la totalité des 14 Boeing C-135FR et KC-135R français sont affectés à cette unité.

Boeing Stratotanker

Un « Boeing » du « Bretagne »: bel avion increvable …

Le « Bretagne » a hérité en août 1996 des avions des ERV 1/93 « Aunis » et 3/93 « Landes », reprenant les traditions de l’EB 91, unité qui avait été dissoute à Cazaux le 31 juillet de cette année.

Boeing 93-CE

Le « Bretagne » compte 11 C-135FR et 3 KC-135R

En septembre 2004, l’ERV prend la dénomination de Groupe de Ravitaillement en Vol 00.093 « Bretagne », puis en septembre 2009, il prend l’appellation de GRV 2/91 « Bretagne ». Mais pour rendre la situation plus claire … les Boeing restent immatriculés en 93-Cx, comme au temps du GRV 2-93.

KC-135R 62-3525

Un des trois KC-135R du Bretagne, au roulage pour le défilé

Un dernier mot sur les magnifiques Boeing mis en oeuvre par le « Bretagne »: leur maintenance occupe environ 400 personnes à l’ESTS 15.093. C’est à cette condition que des cellules qui atteignent 50 ans d’âge peuvent être mises dans les mains des équipages en toute sécurité.

Bretagne La Fayette 2011

Les deux unités volantes à Istres à compter de septembre 2011

Relatons maintenant plus en détail le remplacement du 3/4 « Limousin » par le « La Fayette ».

Equipage du 2000N

Equipage du 2000N « CU » avant le dernier vol du « Limousin »

Comme annoncé dès 2008, la réduction de format de l’Armée de l’Air et la mise en service opérationnel du Rafale à l’EB 1/91 « Gascogne » a entraîné la dissolution de deux escadrons de Mirage 2000N des FAS: l’EC 1/4 « Dauphiné » en juillet 2010, et l’EC 3/4 « Limousin » … ce 1er septembre 2011.

Pilote Limousin

Cet officier du « Limousin » arbore son insigne de la 2 GC I/9 « Fennec »

Pour la petite histoire, l’escadron 2/4 « La Fayette » a été dissous le 30 août, dans sa configuration « Luxeuil » pour être recréé le lendemain à Istres, en tant que formation à 4 escadrilles.

Equipage "AK"

Concentration à bord du « AK » avant la mise en route pour le dernier vol

En effet, l’EMAA a décidé que le 2/4 renaîtrait dans le sud de la France avec ses deux escadrilles « traditionnelles », la N 124 « Sioux » et la SPA 167 « Cigogne de Romanet », rejointes par une escadrille de l’ex 1/4, la SPA 81 « Lévrier », et une du 3/4 « Limousin », la SPA 96 « Gaulois ».

2000N 116-BB

2000N du « La Fayette » au roulage pour le défilé

Les deux escadrilles « traditionnelles » du Groupe de Chasse 1/9, celles qui sont attachées à cet escadron depuis 1950, la 1 GC I/9 « Aigle » et la 2 GC I/9 « Fennec », s’en vont vers d’autres destinées.

2000N 1125-CU

A bord du « CU », côté 2 GC I/9, un équipage du « Limousin », le pilote arbore le patch du 3/4

Rappelons que l’Aigle et le Fennec, sont les descendants directs des deux escadrilles initiales du GC I/9, le « Vautour » et la « Tête de Sarigue », lorsque celui-ci avait été créé à Oran le 1er novembre 1939.

2000N 125-AK

Le 125-AK, décoré spécialement, fait admirer ses lignes de pur-sang

Le 3/4 « Limousin » a eu ces dernières années une vie opérationnelle très dense, avec notamment des exercices en Afrique, mais surtout, il fut le premier escadron à être opérationnel avec le missile ASMP-A.

2000N 125-CL

Le 2000N 125-CL, un avion arborant l’Aigle de la 1 GC I/9

Bien que la quasi-totalité du personnel du « Limousin » se retrouve en fait à l’EC 2/4 « Lafayette », le 3/4 disparaissait en fait des tableaux d’active, comme auparavant le 4/7 sur Jaguar (31 juillet 1989) … et l’EC 1/9 « Limousin » sur Thunderstreak (juillet 1965).

Jaguar 7-NB

Le Jaguar, troisième « réacteur » du Limousin, ici exposé à l’entrée de l’escadron

Le « Limousin » ne s’est pas évanoui sans un ultime événement aérien, deux avions à ses couleurs accompagnant un C-135F du « Bretagne » et un 2000N du « Lafayette » pour un défilé.

Défilé aérien

Défilé aérien, avec les différentes unités en vedette

Parmi les deux avions, l’un portait une très belle décoration spéciale, avec les trois insignes d’escadrille visibles sur le dos et l’extrados de l’appareil: le rouge et la 1 GC I/9 sur l’aile droite, et le noir et la 2 GC I/9 sur l’aile gauche.

2000N 1-GC-1-9

2000N spécial, côté 1-GC 1/9

Les mécaniciens de piste du « Limousin » ont d’ailleurs été très bienveillants à l’égard des reporters, pour que cet avion puisse être bien photographié (Merci).

2000N 2-GC-1-9

2000N spécial, côté 2-GC 1/9

Même si les équipages du 3/4 ont préparé cette ultime mission avec le sérieux et la concentration coutumière dans ce monde, ils ont certainement ressenti un peu d’émotion au moment de l’alignement, du toucher des roues, ou de l’arrêt du réacteur.

2000N spé Limousin

Un dernier coup d’oeil sur ce « spécial Limousin »

Néanmoins, l’ambiance au moment des discours et du cocktail de clôture n’était pas triste comme losqu’un escadron disparaît pour de bon: outre le destin déjà connu de la SPA 96, le général Fouilland venait d’annoncer que les escadrilles « Aigle » et « Fennec » ne resteraient pas à l’ombre très longtemps, puisqu’un escadron d’Alphajet du GE 314 allait très bientôt en adopter les traditions.

 

Equipages de 2000N

Les équipages de 2000N après le défilé

Décidément, l’Armée de l’Air fait preuve d’inventivité pour ne pas laisser en désuétude les traditions de ses unités, consciente certainement de l’importance plus que symbolique de ces filiations historiques.

2000N 2011 125-CG

Limousin, ce n’est qu’un « au revoir »

Côté « La Fayette », une partie de l’escadron était en Crête, opération Harmattan oblige, mais il y avait suffisamment de monde et d’avions pour célébrer l’arrivée officielle sur la BA 125.

2000N dans son astroarche

2000N du 2/4 dans son astroarche à Istres

Il est vrai que la totalité des Mirage 2000N mis au standard K3 sont destinés à faire les beaux jours du 2/4 au cours de la décennie en cours: ainsi rénové et capable de tirer des ASMP-A, ou bien des armements tactiques de précision, le 2000N demeure un « striker » que bien des forces aériennes nous envient.

2000N du Limousin

Mirage 2000N au standard K3 du « Limousin », exposé sur la tarmac de l’escadron

Une partie des 2000N qui demeurent au standard K2 seront stockés en état de vol, mais d’autres (les cellules les plus anciennes) sont destinés à être détruits. L’EC 2/4 « La Fayette » disposera d’au moins 20 avions en dotation, pour assurer ses missions et celles du CFEN, d’où l’existence désormais de 4 escadrilles au sein de l’escadron.

2000N 2011 125AM

2000N-K3 attendant ses insignes d’escadrilles

Il y a donc fort à parier que le 2/4 fêtera son centenaire, en 2016, sur la BA 125. D’ici peu la totalité des avions auront abandonné leur immatriculation en « 116 ».

2000N 2011 116-BQ

Le « 116 », réminiscence de Luxeuil, bientôt remplacé par « 125 »

On espère aussi, parce que les avions « sans étiquette » c’est un peu triste, que la maintenance trouvera du temps pour que les 4 escadrilles du 2/4 apparaissent sur les dérives des 2000N.

2000N 2011 125-AW

Bientôt les insignes des quatre escadrilles du 2/4 sur les dérives …

Lors de la journée du 1er septembre, nous avons pu voir trois 2000N voler au sein du défilé, il y avait aussi 5 avions exposés sur les parkings, dont deux entourant symboliquement le C-135FR du « Bretagne », un Mirage du « La Fayette » entrant, et un Mirage du « Limousin » sortant .

Dérive des Ramex

Remerciements: pour cette journée très sympathiquement organisée, à M Tabouret et à l’équipe du Bureau des Relations Publiques de la BA 125, à Mme Malot du SIRPA-Air. Au personnel accueillant du « Limousin » et du « La Fayette ».

Copyright: Alexandre et Escadrilles.org