Fil conducteur : Accueil » Reportages » Solenzara: les anges…

Solenzara: les anges gardiens

Insigne_1-44_Cougar

L’Escadron d’Hélicoptères 1/44 Solenzara veille …

Seule unité volante permanente de la base aérienne 126, l’escadron d’hélicoptères 1/44 Solenzara est fort d’un effectif de 70 personnes, dont 9 pilotes, 9 mécaniciens navigants, 15 plongeurs sauveteurs, les « ploufs », et 37 techniciens et personnels administratifs.

Super-Cougar_EH1-44_4909

Super Puma et Cougar, le duo actuel de l’EH 1/44

L’EH 1/44 se voit normalement affecter un parc de 4 Super Puma AS-332C et L; plusieurs de ces hélicoptères étant en entretien chez l’industriel, on pouvait voir un Cougar AS-532 à l’escadron (avec son insigne) lors de notre visite fin-février.

Cougar 2013 FW_1-44

Ce Cougar (le 2369) n’est à Solenzara que temporairement

L’escadron est commandé par le Lieutenant-Colonel Riccardi. Le Commandant Olivier Mainy, second de l’EH 1/44, nous a expliqué que la mission principale du « Solenzara » était le sauvetage des personnes dans tous ses aspects. Plus particulièrement, dans le domaine du SAR aéronautique civile et militaire, l’unité assure en permanence une alerte à délai court pour des interventions dans tout le quart sud-est de la France.

Cougar_EH1-44_5026

Les Cougar de l’Armée de l’Air sont très bien équipés

En effet, la Corse étant une île (plus de 1000 km de côte !) montagneuse, les prérogatives de l’Etat sont de maintenir un haut niveau de réaction pour assurer la sécurité des personnes lors des multiples accidents qui se produisent tout au long de l’année, aussi bien que durant la saison touristique.

SuperPuma_EH1-44_4971

Le secours en montagne est une mission fréquente de l’EH Solenzara

Les voilures tournantes de la Sécurité Civile et de la Gendarmerie sont donc utilement renforcées par les hélicoptères moyen tonnage de l’EH 1/44, qui assurent une alerte H24 et 365/365 pour des opérations aussi bien en mer qu’en montagne, ou même pour des secours routiers, ou lors de catastrophes telles que celle du stade de Furiani le 5 mai 1992.

SuperPuma_2013_PO_1-44

Petite maintenance pour ce Super Puma, qui peut s’envoler en moins d’une heure

Bien évidemment, la mission « personal recovery » prend tout son sens lorsqu’un escadron de chasse est en campagne de tir à Solenzara: un hélicoptère de l’EH 1/44 est alors en alerte à 15 minutes, avec son équipage de six personnes au minimum: un pilote, un copi-pilote, un mécano-nav, mécano de soute (treuilliste) et 2 plongeurs-sauveteurs.

Super Puma 82-PO

Le Super Puma « Papa Oscar » a perdu des couleurs en passant de Faa’a à Solenzara

Super Puma et Cougar sont équipés d’un pilote automatique 4 axes très utile en manoeuvre de sauvetage: une fois sur le lieu d’intervention, le pa gère le stationnaire, et c’est le mécanicien de soute qui pilote le déplacement en xy de l’hélicoptère, avec un mini-manche.

SuperPuma_1-44_2010

SuperPuma de l’EH 1/44 vu en 2010

Le largage des sauveteurs est une opération très délicate, car il doit se faire après une approche minimisant l’effet de souffle sur les naufragés, dans le cas d’une intervention en mer. Les procédures varient selon que les victimes sont dans l’eau, dans un canot de survie, ou bien toujours à bord de leur navire.

EH1-44_souffle

L’effet de souffle est un facteur à ne pas négliger

Le sauvetage des occupants d’un Cessna 310 accidenté en mer le 12 octobre 2009 fournit un bel exemple de la performance de l’unité: en fin d’après-midi, le centre de coordination et de sauvetage (CCS) déclenche les moyens aériens afin de rechercher l’avion qui s’est abîmé au large du Golfe de Porto. Les moyens aériens déployés comprennent un Atlantique, un Super-Puma de l’EH 1/44, un hélicoptère EC 145 de la Sécurité Civile et enfin un EC 145 de la Gendarmerie.
A la tombée de la nuit, l’hélicoptère de la Sécurité Civile assure le sauvetage des deux premiers rescapés. Puis de 21h20 à 21h48, le Super Puma du « Solenzara » prend la relève: à 16 mètres d’altitude, l’équipage a récupéré les quatre derniers passagers grâce à l’intervention des deux « ploufs » embarqués. Les interventions se sont déroulées dans des conditions météorologiques particulièrement difficiles, avec un vent de près de 100 km/h et des creux de quatre mètres.

SuperPuma plouf

Quand les « ploufs » de Solenzara arrivent, c’est bon signe

Le commandant Mainy souligne que le Super Puma est une machine unanimement appréciée dans cette mission de sauvetage, avec une légère préférence pour l’AS-332C: il offre une bonne performance en monomoteur, et une grande autonomie grâce à ses 2500 litres de kérosène en interne, et sa consommation de 650 litres/heure. La vitesse de 140 noeuds en croisière permet d’intervenir rapidement dans toutes les eaux sous responsabilité française.

1-44_CDTMainy

Le Commandant Mainy, second, nous a présenté l’EH 1/44 « Solenzara »

Parmi les missions secondaires de l’EH 1/44, on compte aussi l’héli-transport de commandos, bien que ce ne soit pas sa spécialité. Il faut savoir que 30% de l’activité du « Solenzara » se déroule de nuit, et que pour ce faire, les équipages sont entraînés à la recherche de nuit avec JVN.

Puma 2009 AL

Puma Resco aux couleurs du »Solenzara », à Rochefort en 2009

Unité unique en son genre, l’escadron d’hélicoptères 1/44 Solenzara est donc parfaitement adapté à une île … unique en son genre.

SuperPuma_EH1-44_3767

Remerciements: Au Commandant Mainy et à l’Escadron d’Hélicoptères 1/44 Solenzara et à la cellule Communication de la base aérienne 126.

Copyright: Alexandre et escadrilles.org