Fil conducteur : Accueil » Reportages » Reims: derniers envols…

Reims: derniers envols de F-1

Mirage F-1 à Reims, c’est fini

F-1CR 112-NE 14 juillet

Dernier à quitter le terrain le 14 juillet, le F-1CR 112-NE

C’est avec beaucoup d’émotion qu’un certain nombre de personnes ont pu assister le 14 juillet au matin au départ des trois derniers Mirage F-1 CR de l’escadron 2/33 Savoie de la Base Aérienne 112 Marin-La Meslée, pilotés par trois capitaines de l’escadron Savoie offrant la particularité d’être issus de l’escadron « en sommeil » Normandie-Niemen.

Pilote de F-1CR le 14 juillet

Un des trois pilotes du 2/33 "Savoie" à s'envoler le 14 juillet

Les deux premiers , le 112 CE (634) et le 112 CQ (632) ont décollé à 9h30 pour effectuer un passage au dessus des Champs-Elysées à 10h37. Ils ont encadré tous les deux un Rafale de la Base Aérienne 113 Commandant Saint-Exupéry qui suivait un ravitailleur KC135.

F-1CR 112-CE

Le F-1CR 112-CE vient de quitter sa hangarette de la BA-112

Le troisième appareil, le 112 NE 617 a décollé à 10h05 faisant office de spare. Son pilote avait déjà effectué un défilé au dessus de Paris voici quatre ans.

F-1CR 112-CQ

Le 112-CQ au roulage à Reims pour le défilé du 14 juillet

En arrivant sur Mont-de-Marsan sur la Base Aérienne 118 Colonel K.Rozanoff, les trois Mirage F-1 devaient être rejoints par quatre autres Mirage F-1 issus de l’opération Harmattan de retour de la Base Aérienne 126 Capitaine Preziosi venus les accueillir.

F-1CR 112-NE le 14 juillet

Ultimes vérifications pour le 317, bichonné par l'ESTA

Le Mirage F-1 CR 112 CT (620) n’a pas voulu quitter Reims le 14 juillet,  en raison d’un problème technique mineur.

F-1CR 112-CQ

Cap au sud-ouest, pour le F-1CR 112-CQ

Après un essai moteur à 11h00 le mercredi 20 juillet au matin, c’est à 12h34 que le Mirage F-1 CR 112 CT a décollé de la piste de Reims (la base aérienne 112 n’existant plus depuis le 30 juin 2011) pour rejoindre la base aérienne 118 Colonel Rozanoff de Mont-de-Marsan.

F-1CR 112-CT le 20 juillet

Il ne voulait pas quitter la BA 112 le 14 ... mais il décollera le 20 juillet

C’était le dernier avion a quitter la piste de Reims, qui après l’envol du Mirage F-1 a été symboliquement fermée par le tir de cinq fusées de détresse rouges depuis la tour de contrôle . C’est le pilote le plus ancien sur F-1 de l’escadron 2/33 Savoie qui pilotait ce dernier Mirage F-1 « Rémois ».

Remerciements : un très grand merci au Bureau des Relations Publiques de la base aérienne 112,  à Frédéric Lafarge, au Colonel Réal, au Colonel Vinot-Préfontaine, au Colonel Servat, au Colonel Meyer, et au Capitaine Cuperlier.

Copyright: Eric Hébert, escadrilles.org, tous droits réservés.