Fil conducteur : Accueil » Reportages » Landivisiau, Ocean…

Landivisiau, Ocean Tiger Meet 2008

SEM 2008 11F 71

Le SEM 71 de la 11F en finale le 26 juin 2008

La Flottille 11F et la Base Aéronavale de Landivisiau ont organisé le NATO Tiger Meet 2008 du 22 au 29 juin, alors que la réunion annuelle des Tigres devait initialement se tenir à Lechfeld en Allemagne. Malgré le préavis un peu réduit, l’Ocean Tiger Meet a été une grande réussite tant du point de vue du nombre et de la qualité des participants que du point de vue de l’événement spécial « reporter-spotter » organisé le 27 juin.

SEM 2008 11F-15

Le SEM 15 second avion décoré par la 11F

Bien que ne portant pas d’insigne de tigre, la Flottille 11F est membre du club depuis longtemps, en raison de sa longue affinité avec le porte-avions « Clemenceau » (Georges Clemenceau, dit le « Tigre »). La première apparition de la 11F au Tiger Meet date de 1979 (Cambrai).

SEM 2008 11F-71

Le retour de la mission du matin, le 26 juin

La proximité de l’océan a certainement donné une tonalité particulière aux exercices combinés des Tigres, en tout cas l’événement réunissait un grand nombre d’unités, avec en particulier quelques « oiseaux » qui apparaissaient pour la première fois: les 4 Saab JAS-39C et D « Gripen » de la Force Aérienne Tchèque (211 Squadron, Cáslav).

Gripen 2008 9242

JAS 39C de la Force Aérienne Tchèque

Presque neufs, les Gripen ne portaient pas de décoration très particulière.

Gripen 2008 9242

Retour au parking pour les Gripen

On notait le retour des Saab 105 d’Autriche, Düsentrainer Staffel avec envoyé deux avions dont un spécialement décoré.

Saab105 2008 GF16

Saab105 Autrichien en finale

L’autre nation alpine était la Suisse, présente avec ses chasseurs F-18C/D du 11è Staffel, et un bel effort de décoration sur les dérives des Hornet.

F18 2008 Sw011

Un F18 Suisse, le 26 juin 2008

Les Suisses n’ont pas ménagé leurs efforts pour procurer de belles opportunités de photos aux reporters, au roulage …

F18 2008 Sw011

Le Hornet du Staffel 11 sort sa perche

Au break, l’humidité de l’air permettait de jolis effets de trainée de vapeur pour les pilotes qui tiraient quelques g.

F18 2008 Ala15

Le F18 de l’Ala15 tire quelques g au break

Les Espagnols étaient là en force avec 4 EF-18A/B Hornet de l’Ala 15 de Zaragoza(Escuadron 152), dont plusieurs portaient une décoration spéciale minimale, mais quand très même seyante.

F18 2008 15-34

En finale le 26 juin, ce F-18 de l’Ala 15

Bien sûr, les F-1 de l’Escuadron 142 (Ala 14 d’Albacete) étaient au rendez-vous, avec 4 avions dont la dérive s’ornait d’un tigre déchirant de ses griffes un requin, qui tenait le rôle du « bad guy ».

F1 2008 14-09

F-1M de l’Ala 14, avec une très belle déco

Du côté des F-16, si l’on était privé des Turcs du 192è Filo et des Portuguais de l’Esquadra 301, on avait quand même des valeurs sûres commes les Belges de la 31è Escadrille (Kleine Brogel) membres toujours enthousiastes du club des Tigres.

F16 2008 FA87

F16 MLU du 31è Tiger en finale

Fidèles au Tiger Meet également, les Hollandais avaient dépêché des F-16 du 313è Squadron, dont celui qui avait la fonction officielle de « Solo Display » de la KLu pour 2008.

F16 2008 KL055

F16 Solo Display du 313è Sqn, solo display 2008

Les Norvégiens n’ont pas participé aux exercices de la semaine, mais avaient eu l’élégance d’envoyer des représentants du Squadron 338 pour les démonstrations de la fin de Tiger Meet.

F16 2008 No692

F16B du Sqn 338 de Norvège

Les Allemands avaient une forte représentation 100% Tornado. Le chasseur-bombardier impressionnant était présent dans deux unités Tigres: les ECR du Jabo Geschwader 32 (Staffel 1) de Lechfeld, avec un avion très décoré.

Tornado 2008 46-48

Tornado ECR du Jabo32

Les « Mercedes » de chez Panavia étaient aussi présentes dans leur version IDS, avec les avions du Staffel 2 de l’Aufklärung Geschwader 51.

Tornado 2008 4478

Tornado IDS de l’AkG 51

Les voilures tournantes étaient présentes en nombre avec un AB-212 SAR du 21è Gruppo (Grazzanise) et le traditionnel Puma du 230è Squadron (RAF), sans oublier un impressionnant Merlin du 814è Naval Air Squadron.

Puma 2008

Puma HC-1 du 230è Sqn

Il est des Tigres que l’on n’aimerait pas rencontrer au coin d’un bois comme les Mi-24 du Squadron 231 (Prerov) Force Aérienne Tchèque, mêle si l’un d’entre eux avait une décoration très festive.

Mi24 2008 7353

Mi24 Hind de Tchéquie, haut en couleurs

Tigre d’une année, le Nord 262 E de la Flottille 28F (Garons) a été spécialement remarqué, vu que ce type d’avion est rayé des cadres en 2008. La bête du Gévaudan s’était changée en un tigre très convaincant, rappelant le passé guerrier de cette unité.

Nord262 2008 51

La 28F tigrée, avec ce 262 au look guerrier

L’EC 1/12 « Cambrésis avait délégué une forte délégation de Mirage 2000, un des avions portant une décoration spéciale « tigre français »

2000 2008 12YB

2000 du 1/12 joliment décoré, comme c’est l’usage au Cambrésis

L’EC 5/330 avait sûrement bataillé ferme pour présenter un Rafale B très décoré, qui tenait les spectateurs à l’oeil !

Rafale 2008 330-EC

Le « Côte d’Argent » et son oeuvre d’art

Parmi les participants, on pouvait aussi apprécier la présence de 2 Alphajet A des « Red Bull » et un magnifique Hunter d’Apache Aviation.

Hunter 2008

Comme neuf, ce Hunter d’Apache Aviation

La remise des trophées est venue récompenser les membres du Club les plus méritants cette année: les Suisses du Staffel 11 ont raflé le prix « Silver Tiger » de la meilleure performance globale et le « Best Skid » de la meilleure apparence. Les Belges du 31è Smaldeel ont également reçu deux prix, celui de la « Best Flying Unit » et du « Tiger Games Winner ».

F16 2008 FA87

Le F-16A pétillant de nos amis Belges

Les Français se voyaient justement récompensé par des prix honorant leur forte  implication à ce NTM 08: trophée « Best Sketch » à la 11F, trophée « Best Looking Uniform » à l’EC 1/12, et le prix de la décoration spéciale la plus extravagante (« Most Fancy Paint Scheme ») à l’EC 5/330.

Rafale 2008 330-EC

Le 5/330 a obtenu un trophée pour ce Rafale B époustouflant

Malgré le sérieux des exercices aériens, il y a toujours de la place au Tiger Meet pour des scènes réjouissantes, comme ce pédalage.

Tiger en pédalage

Scène traditionnelle chez les Tigres

Egalement, on ne pouvait retenir un éclat de rire en regardant certains pilotes du 1/12 travestis en blondes très glamour. C’est le prix de l’humour d’ escadrilles.org

Tigre et blonde

Les Tigres préfèrent les blondes, du côté de Cambrai

En conclusion, cette édition du Tiger Meet était remarquable, les organisateurs n’ont pas reculé devant la difficulté, notamment au niveau de l’accueil d’une population de reporters très exigeante et toujours plus nombreuse. L’atmosphère bretonne a très bien réussi au grand félin rayé.

Remerciements: A la Flottille 11F et au personnel nombreux et dévoué de la BAN de Landivisiau, pour avoir organisé un « spotter day » de standard européen.

Copyright: Alexandre et escadrilles.org