Fil conducteur : Accueil » Reportages » La 17F c’est Super

La 17F c’est Super

Balbuzard

Le Super Etendard va fêter ses 40 ans … au sein de la 17F

C’est le 27 juin prochain que devrait avoir lieu l’anniversaire des 40 ans du Super Etendard … Déjà, serait-on enclin à dire.

SEM dérive 40 ans

En effet, c’est une décision du ministre de la défense de l’époque, Michel Debré, au début de 1973, qui fit du Super Etendard l’avion d’arme le plus important de la Marine Nationale. Un marché initial portant sur 100 appareils fut notifié le 4 septembre 1973. Le premier vol du prototype n°01 (développé à partir de la cellule de l’Etendard IV M n°68) fut effectué à Istres par le pilote d’essai Jacques Jesberger le 28 octobre 1974 …

Etendard_1978_17F-21

Etendard de la 17F en 1978, sur la BA-113

Et le premier Super Etendard de série vola le 24 novembre 1977 depuis la base de Mérignac toujours aux mains de Jacques Jesberger, mais équipé de son réacteur définitif, le SNECMA Atar 8K50 (initialement, l’option d’installer un J-52 de Pratt & Whitney avait été envisagée).

SEM 2014 8 pc

Le SEM 8 sous une belle lumière bretonne

Les premiers appareils furent livrés à la flottille 11F en septembre 1978, la 14F recevant les siens en 1979, suivie l’année suivante par la 17F, alors basée à Hyères. L’escadrille 59S devra attendre 1991 pour troquer ses derniers IVM contre des « Super ».

SEM avec nacelle reco

La 17F fait aussi de la reco photo, grâce à la nacelle

Cependant, l’Argentine commandait 14 exemplaires dès 1979 ; ils seront utilisés avec un certain succès par l’Armada Argentina dans le conflit des Malouines en avril-mai 1982 … et volent toujours au sein de la 2da Escuadrilla Aeronaval de Caza y Ataque de la Base Aeronaval Comandante Espora de Bahia Blanca. Notons également qu’il y eut 5 appareils loués à l’Irak en 1983 …

Super Etendard Armada

Nos alliés d’outre-Manche ne seraient pas très enthousiastes à l’idée d’une ré-exportation de SEM vers certains pays d’Amérique Latine

A partir de 1994 les Super Etendard seront graduellement modernisés vers des standards supérieurs et son appellation de tous les jours deviendra SEM pour Super Etendard Modernisé. Dernière flottille à en être équipée, la 17F va donc avoir le privilège de fêter les 36 ans de bons et loyaux services du Super Etendard, en principe le 27 juin prochain. Mais la 17F célèbre aussi cette année ses 50 années de vol sur réacteur.

Super Etendard de la 17F en 1984, à Garons

Super Etendard de la 17F en 1984, à Garons

La 17F «La Glorieuse» fut en effet créée le 1er avril 1958 sur Corsair F-4U et AU-1, elle participa aux opérations d’Algérie.

Corsair 1959 17F-15

En 1958, ce Corsair AU-1 de la 17F est un redoutable avion d’attaque

Dissoute en 1962, elle renaît le 6 juin 1964 à Hyères équipée du tout nouvel Etendard IVM qu’elle conservera jusqu’en 1980, date à laquelle elle reçut ses premiers Super Etendard. La 17F quitta Hyères pour Landivisiau le 18 juillet 1993, la transition sur SEM se faisant l’année suivante.

SEM de la 17F

Belle lignée de SEM sur le tarmac de la 17F, fin-mai

La flottille devrait normalement se séparer de ses montures en 2016 pour passer sur Rafale, à l’instar des 11F et 12F qui en sont déjà équipées. Ce sera la fin, en France, d’un grand avion qui aura toute sa place au Panthéon des aéronefs de la Marine.

Le balbuzard de la 17F

Bientôt, le balbuzard de la 17F sur la dérive d’un biréacteur …

Copyright: Philippe Colin et escadrilles.org, tous droits réservés.

Remerciements: Un grand merci au LV Texier pour son indéfectible amitié, à tous les pistards de la BAN de Landivisiau, sans oublier mes deux coaches très patients le LV Heudebourg ainsi que le Cne Ghesquiere (en échange).