Fil conducteur : Accueil » Reportages » Hyakuri, l’écurie des…

Hyakuri, l’écurie des Phantom nippons …

Ballade au pays de monstres .. qui ne fument plus !

La base de Hyakuri est située à une petite centaine de kilomètres au Nord-Est de Tokyo, elle posséde 2 pistes parallèles, utilisées au gré du trafic. Un aéroport civil est co-localisé sur le terrain. Hyakuri abrite quatre unités de la JASDF.

Dernier virage pour ce Phantom du 302e Hikotai, en config légère d’entraînement

Le 7e Kokudan basé à Hyakuri est équipé d’ un avion mythique, qui a traversé plusieurs générations, le Phantom, plus exactement les versions F-4EJ Kai et RF-4EJ (*) du Phantom. Peu de pays ont encore ce type de matériel.

Décollage plein pot pour ce F-4EJ Kai du 301e Hikotai

Le 7e Kokudan compte deux escadrons, les 301e et 302e Hikotai. La base est très active, en l’espace de 6 heures, j’ai pu voir une trentaine de mouvements.

RF-4E(J)du 501e, avec le célèbre Woodie woodpecker

Le F-4EJ équipe aussi le 501e Hikotai, du Teisatsu Kokutai (groupe de reconnaissance), qui vole surtout sur la version de reconnaissance RF-4EJ.

Le temps passant, les ‘chasseurs intelligents’ du 501e volent aussi sur (R)F-4EJ

Notons que chaque escadron possède aussi des avions d’entraînement Kawasaki T-4. La ressemblance de ce dernier avec notre Alphajet est frappante.

Ce Kawasaki T-4 est vu à Iruma en 2015

Enfin, sur la base de Hyakuri, comme sur la plupart des implantations de la JASDF, il y a un détachement Rescue (Kyunantai), qui est équipé du U-125, issu du HS-125 anglais, et du Blackhawk UH-60J.

Un U-125A du Air Rescue Wing, avec son insigne bien visible

La chance aidant, j’ai vu le décollage sur alerte de plusieurs F-4EJ, un avion chinois se trouvant dans les parages. Ce vol ne dura qu’une dizaine de minutes, juste un test ‘amical’ du grand voisin continental, histoire de vérifier que la QRA japonaise est en forme !

Phantom F-4EJ du 302e Hikotai en finale … même pas de fumée

Contrairement aux F-4 que j’avais vus par ailleurs, les Phantom nippons n’émettent pas de fumée : au Japon, c’est bien connu, on aime la propreté.

En bref, une belle invitation au voyage: comme presque partout au Pays du Soleil Levant, le spotting est toléré en de multiples points autour de la base …

(*) Merci à Julien, Phantom Phanatic de 1e classe, qui nous corrige une imprécision: « A Hyakuri, il y a en tout trois versions de Phantom : (1) les F-4EJ (les gris) des 301 et 302 Hikotai, (2) les RF-4E (les vert/sable et les bleu) du 501 Hikotai, (3) les RF-4EJ (les vert/gris) qui sont des F-4EJ modifiés pour l’emport d’un pod de reco et redésignés RF-4EJ (15 avions modifiés) du 501 Hikotai (plus que 5 en état de vol). »

Copyright : Jacky Gillot et escadrilles.org