Fil conducteur : Accueil » Reportages » Dissolution de l’EC 1/4…

Dissolution de l’EC 1/4 Dauphiné

29 juin 2010, jour fatidique pour le Dauphiné

2000N spé 1/4

Le magnifique 2000N célébrant le 1/4

Le 29 juin 2010 avait lieu la dissolution de l’EC 1/4 Dauphiné sur la Base Aérienne 116 de Luxeuil St Sauveur, une poignée de reporters avait été invitée à témoigner sur cette cérémonie émouvante, ainsi que sur la manifestation aérienne qui y était associée.

les 3 escadrilles du 1/4

Les 3 escadrilles du 1/4 « Dauphiné »: SPA 37, SPA 81, SPA 92

Comme son nom ne l’indique pas, l’Escadron de Chasse Dauphiné était l’une des trois unités de bombardement stratégique de la composante aérienne de la force de dissuasion. Autre héritier de la « Quatre », le 2/4 Lafayette est appelé à voler sur Mirage 2000N encore quelques années et ainsi à perpétuer sur la base de Luxeuil cette mission très spéciale qualifiée de pré-stratégique à l’époque du Mirage IIIE et de l’AN-52. Le 3/4 Limousin est en charge de la même mission, mais depuis la BA-125 d’Istres.

M3E 1983 4-AB

Mirage IIIE du 1/4 vu à Orange en 1983

Le Dauphiné fut le premier des trois escadrons à être équipé de Mirage 2000N, la version K1, à compter de septembre 1987 et la prise d’alerte opérationnelle du binôme 2000N/ASMP remonte au 12 juillet 1988. Progressivement, le standard K2 fait son apparition en escadron, permettant au 1/4 d’accomplir aussi des missions d’assaut conventionnel.

2000N 2010 ASMP

Le binôme 2000N-ASMP: une assurance vie pour la France

A compter de juillet 1991, le Dauphiné et le Lafayette quittent la FATAC pour rejoindre les Forces Aériennes Stratégiques, mais demeurent à Luxeuil. Ce changement accompagne la baisse progressive de effectifs de Mirage IVP. Le troisième escadron de la Quatre est lui opérationnel sur 2000N depuis août 1990, sur la BA-125 d’Istres.

2000N 2008 4-AQ

2000N du 1/4 vu en 2008 à Orange

Les deux escadrilles SPA 37 « Charognard » et SPA 81 « Lévrier » constituent l’EC 1/4 Dauphiné depuis sa création le 1er janvier 1950 sur Vampire, et ont accompagné l’unité jusqu’à sa dissolution le 29 juin 2010. La troisième escadrille, la SPA 92 « Lion de Belfort » a rejoint alors le 1/4 le 12 juillet 1991.

lévrier 4AQ

Le lévrier de la SPA 81 du 1/4

En raison de sa mission de dissuasion nucléaire, le Dauphiné n’a pas été employé en opération sur des théâtres d’opérations extérieures.

2000N 4-AD

2000N du Dauphiné à Luxeuil le 29 juin

La dissolution officielle de l’escadron a eu lieu l’après-midi du 29 juin, présidée par le Général Paul Fouilland (CFAS), et honorée par la présence du Général Forget (R), le Dauphiné étant sous les ordres du Lieutenant-Colonel Le Saint. Plusieurs avions du 1/4 étaient présentés au statique, dans des configurations représentatives de son emploi opérationnel.

2000N 2010 4CA

2000N du 1/4 malgré son code 4-CA

Dans la matinée, on a pu assister aux derniers vols d’avions de l’unité, avec notamment le splendide 2000N n°314 avec sa décoration réalisée spécialement pour la cérémonie.

2000N 2010 1-4-break

Peut-être le dernier break d’une patrouille de 2000N du 1/4

A noter que le personnel responsable de la mise en oeuvre a tenu semble-t-il à ce que les avions du 1/4 conservent jusqu’au dernier moment leur marquage visuel en 4-Ax, celui qui a caractérisé l’escadron depuis l’arrivée des Mirage IIIE à Luxeuil.

2000N 2010 4-AB

Le 4-AB en finale le 29 juin au matin

La solennité de la cérémonie et son déroulement impeccable n’empêchaient pas une certaine tristesse, même si la remise des fanions des escadrilles au CEM FAS matérialisant la désactivation du 1/4 s’accompagnait d’une revue et d’une remise de décorations.

honneur 1-4

Honneur au 1/4, le 29 juin

On ne peut pas oublier que le Dauphiné fut pendant près de 20 ans un des garants de la sécurité de la Nation, un des représentants concrets de notre doctrine d’indépendance nationale et de dissuasion du faible au fort. Par tous les temps, 24 heures sur 24 et 365 jours par an, il a constitué un des atouts majeurs de la politique de sécurité de la France. A ce titre, l’escadron mérite bien les honneurs qui lui ont été rendus.

honneur_1-4

Le LCL Le Saint remet les insignes de tradition du Dauphiné

Au-delà de l’aspect purement militaire, le Dauphiné sera regretté par tous les passionnés d’aviation qui regardent voler les avions à cocardes. Sa dissolution marque le début de déflation de la flotte de Mirage 2000N, même si beaucoup d’avions sont loin d’être à bout de potentiel. On espère, sans trop y croire, qu’un jour prochain les escadrilles SPA 37, SPA 81 et SPA 92 mises en sommeil le 29 juin retrouveront des ailes. L’Etat-Major s’est déclaré favorable à des solutions innovantes pour que les riches traditions de l’Armée de l’Air se perpétuent.

2000N spe copie

Le 2000N spécial, côté tribord

La base aérienne 116 de Luxeuil, devenue base de défense, continuera à héberger à court terme deux escadrons d’avions, le La Fayette et le Cigognes, conformément aux souhaits des habitants de la région qui ont soutenu en grand nombre le maintien d’une activité aérienne militaire sur le site.

Rafale et 2000 BA116

Sans doute bientôt sur la BA116 : Rafale et 2000

A la suite du 1/91 Gascogne, les Rafale équiperont un second escadron de dissuasion nucléaire, à moins que d’ici là, la fausse évidence d’un monde devenu pacifique ne se soit imposée dans notre pays. Souhaitons que le 2/4 soit l’heureux élu, cet escadron au lignage remontant à 1916 et associant les Etats-Unis pourra difficilement être sacrifié sur l’autel des économies budgétaires.

2000N 2010 4-BB

Seul escadron sur 2000N à Luxeuil: le Lafayette

Remerciements: Merci au SIRPA-AIr (Capitaine Bonnet, en particulier) et à Xavier Gillon et à l’équipe du Bureau des Relations Publiques de la Base Aérienne 116: l’accueil lors de cet après-midi du 29 juin 2010 a été parfait. Merci au personnel de la BA-116 pour sa gentillesse.

Un très grand merci aux collègues reporters qui ont amicalement mis à ma disposition de belles photos prises ce jour.

2000N 4 AD

Vue du 4-AD, exposé le 29 juin

Copyright: Alexandre et escadrilles.org

Photoscope: avions vus le 29 juin sur la BA-116.