Fil conducteur : Accueil » Reportages » Des Gazelle et des tigres

Des Gazelle et des tigres

.

Visite à l’EHRA 3, escadrille en probation Tigre

Rapide historique

C’est le 4 juillet 1968 qu’est créée l’EHA (Escadrille d’Hélicoptères d’Attaque) au sein du Galdiv 4, créé pour sa part le 1er janvier de la même année sur la base d’Etain Rouvres, avec 8 Alouette III armées de missiles SS-11.

A l’entrée de de l’EHRA 3 un joli tigre stylisé

Lorsque le 3ème RHC (Régiment d’Hélicoptères de Combat) est créé, le 31 juillet 1977, l’EHA devient le 3ème EHA et prend pour insigne le Tigre. Elle devient 1ère EHA en juillet 1999 et prend pour nom de baptême “Les Félins” puis repasse EHA en 2002 pour finalement devenir l’EHRA 3/3 (Escadrille d’Hélicoptères de Reconnaissance et d’Attaque), qui reste son appellation actuelle.

Deux SA-342 en patrouille au dessus de la forêt ardennaise

L’EHRA 3/3 est une unité opérationnelle qui est présente sur tous les théâtres d’opérations: Centrafrique, Lybie, Afghanistan, Côte d’Ivoire et plus récemment Sahel, où son savoir-faire est toujours pleinement apprécié.

La Viviane GAV s’apprête à décoller de sa base d’Etain sous un soleil radieux, une semaine plus tôt

Relations avec les Tigres de l’OTAN

Avec un emblème Tigre, l’EHA se rapproche de la NATO Tiger Meet Association en 2003 en décorant la Gazelle BYB d’une superbe livrée, une grande première au sein de l’ALAT. Elle eut en cette année un statut d’invitée.

.

Il fallut patienter quelque 13 années avant de voir se renouveler cette première initiative, sous la houlette de son Commandant et des pilotes de l’escadrille. L’EHRA 3 participa en tant qu’invitée au NATO Tiger Meet 2016 de Sarragosse en Espagne, cette fois avec deux Gazelle, la GAL et la GBY.

GAL vue au précédent Tiger Meet de Zaragoza avec la Patrulla Aguila de l’Ejercito del Aire à l’éclatement

C’est ainsi presque naturellement que l’EHRA 3 participa au NATO Tiger Meet 2017 de Landivisiau, obtenant le statut de membre probatoire pour une durée de 2 ans.

La Gazelle ‘fluo’ dans la nuit bretonne

La Gazelle GBY revêtit une nouvelle livrée des plus seyantes, qui a la particularité d’être fluorescente donc visible de nuit, d’où le titre “The night’s watch”, en référence à ses capacités nocturnes …

Jolie vue nocturne de la Night’s Watch

Elle est ainsi la première unité “Army” à intégrer le cercle resteint des Tigres. Intégration à confirmer bien évidemment lors des 2 prochaines années…

Missions lors du NTM 2017

L’EHRA 3 a engagé trois Gazelle SA 342 M1 Viviane pour ce NTM 2017 ainsi qu’une Gazelle SA 342 Ma AFTE, avec pas moins de 17 membres d’équipages et quatre mécaniciens.

Pilotes concentrés avant un vol d’entrainement sur la base d’Etain

Elle participa ainsi pleinement au volet Hélicos des exercices tactiques du Tiger Meet avec 10 Shadow waves et 6 Comao waves. Ses domaines de prédilection étant le reconnaissance, l’infiltration, la destruction, les embuscades, l’escorte voire l’interception …

Pendant le NATO Tiger Meet au nord de Landivisiau sous un ciel couvert

Les chasseurs eurent le plus grand mal à débusquer ces volatiles très agiles … au ras des pâquerettes, avec une faculté étonnante à se dissimuler rapidement avec une signature radar quasi-inexistante.

Gazelle tigrée en patrouille avec le Tigre tigré de Pau participant lui aussi au NTM 2017

La participation de l’EHRA 3 à ce NTM 2017 a ainsi permis le partage de savoir-faire des procédures OTAN/ALAT. Elle a aussi démontré un réél intérêt des unites participantes pour l’expérience récente des Félins au Sahel.

Dernières vérifications avant le départ pour la GBH

Les retours d’expériences des équipages et mécaniciens sont quant à eux élogieux: conditions d’entrainement proches de la réalité, moyens hors normes, coopération interalliée hors normes, scénarios sur mesure.

Au dire de tous, une expérience à renouveler dès que possible

Sans oublier la fraternité sans équivalent ainsi que le partage et le travailler ensemble pour éventuellement préparer de futurs conflits …

La même GBY côté droit resté impeccable

Au dire de tous, une expérience à renouveler dès que possible.

Copyright: Philippe Colin et escadrilles.org

Remerciements: un ENORME merci pour les facilités accordées lors de ce reportage sur la base d’Etain Rouvres, dans le temps restreint et la météo incertaine. Mille mercis au Cdt de l’unité, à ses pilotes et mécaniciens pour leur patience, efficacité et coopération. Un grand merci aux “Félins, ancrés dans le présent, tournés vers l’avenir”.