Fil conducteur : Accueil » Reportages » Coup d’oeil sur l’ALAT

Coup d’oeil sur l’ALAT

L’Aviation Légère de l’Armée de Terre

L’ALAT est la plus jeune des forces aériennes françaises, puisqu’officiellement créée en novembre 1954 … même si beaucoup des escadrilles de 1914-1918 dépendaient organiquement de l’Armée de Terre !

Puma DCX

Un des 44 SA-330Ba modernisés de l’ALAT

Encore aujourd’hui équipée de plus de 300 aéronefs, essentiellement des hélicoptères de 6 types, l’ALAT est constituée de 4 grandes unités de combat: le 1er Régiment d’Hélicoptères de Combat de Phalsbourg (Gazelle, Puma), le 2ème Régiment d’Hélicoptères de Combat d’Etain (idem), le 5ème Régiment d’Hélicoptères de Combat de Pau (Gazelle, Puma, Cougar et Tigre), et le 4ème Régiment d’Hélicoptères des Forces Spéciales de Pau (Gazelle, Puma, Cougar et Caracal).

EC 735 Caracal

Un des 8 EC-735 Caracal de l’Armée de Terre

A ces unités, on doit ajouter deux détachements permanents (DETALAT), à Djibouti et au Gabon, armés chacun en Gazelle et Puma, et deux sections volant sur Pilatus PC-21 (Montauban) et SOCATA TBM-700 (Rennes).

EC-120 Colibri

EC-120 Colibri mis en oeuvre par HéliDax

Les autres formations sont dévolues à l’entraînement, comme l’EALAT de Dax (Eurocopter EC-120 « Colibri »), une formation assurant la formation de base pour tous les équipages d’hélicoptères militaires, et l’EALAT du Cannet-des-Maures, une unité assurant les spécialisations (Gazelle, Puma, Fennec). A Valence, on trouve aussi une section technique, le GAMSTAT, équipée de tous les types d’hélicoptères de l’ALAT.

AS-555 Fennec de l'EALAT

AS-555 Fennec de l’EALAT

Un des éléments les plus remarquables de l’évolution des capacités opérationnelles de l’ALAT a été mis en avant lors de l’opération Harmattan: c’est sa capacité « naturelle » à évoluer en symbiose avec les BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement) de la Marine, le Mistral et le Tonnerre. Fruit d’un entraînement intensif mené depuis pas mal d’années, cette faculté a permis aux missions menées par les hélicoptères d’avoir un impact très important dans les trois derniers mois de l’opération, une fois que la suprématie aérienne a été assurée.

EC 665 Tigre de l'ALAT

EC-665 Tigre HAP de l’ALAT: environ 30 livrés fin-2011

Ainsi, malgré les importants retards subis au niveau du rééquipement en Tigre et en TTH 90, l’ALAT a démontré en Lybie qu’elle maîtrisait parfaitement son sujet, en permettant de concrétiser au plus près les actions importantes menées par les moyens aériens de la Marine et de l’Armée de l’Air.

Remerciements: Vincent Cordier et le SIRPA pour les photos présentées dans cet article

Copyright: Alexandre et escadrilles.org