Fil conducteur : Accueil » Histoire et histoires » Base Aéronavale de…

Base Aéronavale de Landivisiau, 1982

Etendard 1982 16F-166

La plate-forme bretonne en juin 1982

L’escadrille 57S

La 57S (ex-Section Réacteur de Landivisiau) vole sur des Morane Saulnier 760 Paris (depuis 1972) et Falcon 10 Mer (depuis 1975). Elle fut créée en 1953 à Lartigue (Algérie). Ses missions sont l’entraînement au VSV et la liaison.

MS-760 Paris 1982 57S-40

Ce Paris n’a pas encore reçu son insigne de la nouvelle 57S

En 1982, elle est commandée par le LV Baillot.

La Flottille 11F

La flottille 11F fut la première des formations embarquées à voler sur ‘réacteur’: le Sud-Est Aquilon (version sous licence du De Havilland Sea Venom). C’est en juillet 1955 qu’a eu lieu le premier appontage d’un Aquilon sur le HMS Bullwark, tandis que le premier appontage sur le Clemenceau eut lieu en mars 1960.

Super Etendard 1982 11F-48

remise en oeuvre d’un des « Super » presque neufs de la 11F

La flottille fut désactivée en avril 1962, mais reconstituée en avril 1963 sur Etendard IVM. Après un accident mortel sur le Foch en septembre 1963, les appontages reprendront en mai 1964. La 11F fut basée à Hyères de 1965 à 1967, avant de rejoindre Landivisiau en mai 1967.

Super-Etendard 1982 11F-60

Le Super-Etendard est le premier avion d’assaut tous-temps de la Marine

En août 1977, la 11F fêta ses 50 000 heures de vol sur Etendard IVM, peu avant l’arrivée du premier Super-Etendard, en août 1978. Les Kimono furent les premiers à voler sur le nouvel avion d’attaque de la Marine. En 1982, la 11F est commandée par le CC Bridelance.

La Flottille 12F

La flottille 12F fut transformée sur F-4U7 Corsair en août 1953 sur la base de Karouba en Tunisie. Après avoir effectué son second tour en Indochine, d’avril à novembre 1955, elle participa aux opérations en Afrique du nord, avant d’être dissoute en 1963.

F-8E(FN)

Du Corsair au Crouze: un grand pas pour la 12F, et pour l’humanité

Mais elle fut réactivée en octobre 1964 à Lann-Bihoué: elle reçut alors les premiers de ses 12 Crusader F-8E(FN). Le 30 juillet 1968, elle rejoint sa nouvelle base de Landivisiau, suivie de près par sa flottille-sœur, la 14F.

Crusader 12F 32

Le 12F-32 reçoit son content de carburant, au retour d’une sortie

La 12F est depuis 1979 la seule flottille de Crusader, assurant la couverture aérienne du GAE et la protection des raids. A chaque opération extérieure du porte-avions, Clémenceau ou Foch, les Lascar sont présents.

Crouze 1982 12F-30

Le F-8E 12F-30 nous montre une maquette de Sidewinder avec auto-directeur

A l’heure où nous visitons la flottille, en ce 21 juin 1982, la 12F revient tout juste de 2 semaines de campagne de tir à Zara, d’où la propreté relative de l’avant des avions.

Crusader 12F 32

Les Crusader de la 12F, juste de retour de Zara

En juin 1982, la 12F est commandée par le CC Deniel. Le commandant fut d’ailleurs le meilleur gunner lors de la dernière campagne de tir.

La Flottille 14F

La flottille 14F fut la dernière formation à utiliser le Vought Corsair, la 14F fut désactivée en août 1964, pour se réveiller peu après sur sa nouvelle monture, le LTV F-8E(FN) Crusader.

Super-Etendard 1982 14F-25

La 14F est la seconde flottille transformée sur Super-Etendard

De mars 1965 à 1979, les Crouze de la 14F assurèrent la mission d’interception et de supériorité aérienne du GAE, en alternance avec la 12F. Depuis 1979, le Crusader a laissé la place au Super-Etendard, tandis que la mission des Négus est devenue l’assaut tactique.

Super 1982 14F-10

Sur la BAN de Landivisiau, les Négus et les Kimono sont alors voisins

En juin 1982, la 14F est commandée par le CC Calais.

La Flottille 16F

La nouvelle flottille 16F fut créée en mai 1964 à Istres, sur Etendard IVP, un mois après la dissolution de la 16F Aquilon. Le 1er avril 1969, l’unité déménagea vers la BAN de Landivisiau.

Etendard 1982 16F-101

Premier de série et toujours vaillant …

La flottille 16F intégra dans son parc la totalité des 21 Etendard IVP fabriqués, et fut même dotée de quelques IVM lorsqu’en octobre 1967, elle mit quatre de ses IVP à la disposition de la 17F, qui partait avec le Clémenceau dans le Pacifique.

Etendard 1982 16F-166

Le 166, un des 4 Etendard IVM « refondus » en IVP

Parmi les endroits chauds de la planète où intervint la 16F, il y eut la corne de l’Afrique, avec les opérations « Saphir ». Saphir 1 vit la participation de 3 Etendard IVP au sein d’un groupe embarqué comprenant 7 flottilles et une escadrille, à bord du Clémenceau, d’octobre 1974 à mars 1975.

Etendard 1982 16F-108

Les Etendard IVP ont encore de nombreuses années devant eux …

Avec l’attrition du parc IVP, la flottille utilise quatre Etendard IVM qui ont été reconfigurés en « reco » entre 1977 et 1979, par les ateliers de Cuers : il s’agit des avions 53, 62, 63 et 66. La 16F, indicatif Pirate, est commandée par le CC Oudot de Dainville en 1982.

Remerciements: Au commandant de la Base Aéronavale, et aux commandants des flottilles, pour leur autorisation de reportage photos.

Copyright: Alexandre et escadrilles.org