Fil conducteur : Accueil » Histoire et histoires » Petite Histoire du…

Petite Histoire du Groupe Alsace

1941-2008 : le Groupe de Chasse Alsace

Genèse du Groupe Alsace

La 1ère Escadrille de Chasse

La Première Escadrille de Chasse est créée le 15 mars 1941, à Ismaïlia en Egypte; ses pilotes sont parmi les premiers volontaires de la France Libre. Sous le commandement du lieutenant Denis, ils sont immédiatement affectés en Grèce, au Squadron 33 de la Royal Air Force, qui est chargé de la défense d’Athènes avec ses Hurricane. Le 5 avril, l’escadrille repart pour Alexandrie. Puis elle rejoint le Squadron 73 où les Français libres affrontent à un contre dix l’aviation ennemie dans la région de Tobrouk. En 80 missions, ils abattent douze avions.
Après le repli allié, l’escadrille, basée à Sidi-Hanish, se consacre surtout aux attaques au sol, et à la protection des convois en mer. Le 21 juin 1941, la Première Escadrille de Chasse reçoit la Croix de la Libération, devenant ainsi la première unité militaire titulaire de cette prestigieuse décoration.

Hurricane Alsace 1942

Hurricane du groupe Alsace à Ismaïlia en 1942

Le Groupe de Chasse « Alsace »

Le 28 août 1941, la 1ère Escadrille part pour le Liban où elle est dissoute début septembre pour laisser place au Groupe de Chasse « Alsace », qui se constitue à Rayak, avec des mécaniciens et pilotes en provenance des quatre coins du monde. L’entraînement commence aussitôt. Le groupe est commandé par le capitaine Tulasne, il est formé des deux escadrilles « Strasbourg » et « Mulhouse » et vole sur un matériel hétéroclite. Après Bir Hakeim, en juin 1942, sous le commandement de Joseph Pouliquen, le groupe participe à la défense d’Alexandrie. Dans les premiers jours de septembre 1942, la décision est prise d’envoyer le Groupe de Chasse n°1 en Angleterre.

Spitfire 341S 1943

Biggin Hill, 1943: le Squadron 341 (Free French)

Le Groupe « Alsace » est officiellement reformé à Turnhouse en Ecosse, sous le nom de Squadron 341, fin janvier 1943. Il s’installe le 18 mars à Biggin Hill, sous les ordres du commandant Mouchotte. Début avril, les missions sur la France débutent: le groupe est équipé de Spitfire Mk IX, il protège les bombardiers alliés des assauts ds chasseurs allemands.
A la fin de la guerre, le groupe aura effectué plus de 9000 heures d’opération, avec plus de 4500 sorties dont 655 bombardements en piqué. La première escadrille et le groupe « Alsace » compteront 51 victoires confirmées, 16 probables, 27 navires coulés et plus de 500 véhicules détruits au sol. Pour prix de ces succès, le groupe aura perdu 21 de ses pilotes. Le Groupe de Chasse « Alsace » est fait compagnon de la Libération le 28 mai 1945.

Avec la 2ème Escadre de Chasse

Les débuts
La 2ème Escadre de Chasse est constituée le 28 novembre 1945 à Friedrichshaffen: elle comprend quatre groupes, dont le Groupe de Chasse III/2 Alsace, et vole sur les Spitfire laissés par la 1ère Escadre partie pour l’Indochine. En juillet 1946, c’est au tour de la 2ème Escadre de partir pour l’Indo, avec ses deux groupes restants: le 3/2 Alsace stationne à Nha-Trang.

P-47 1949 Alsace

P-47D du Groupe « Alsace » en 1949 à Friedrichshaffen

En octobre 1947, les deux groupes de Chasse reviennent en Allemagne, où ils sont transformés sur P-47 Thunderbolt: le Groupe Alsace a 3800 heures d’opérations.

Vampire 1950 3/2 archivesCB

Belle lignée de Vampire du 3/2 en 1950

En juin 1949, l’escadre reçoit ses premiers « réacteurs », des De Havilland Vampire, juste avant de rejoindre la BA 102 de Longvic. L’unité change d’appellation et devient Escadron de chasse 2/2 Alsace le 1er octobre 1949; l’unité sera renumérotée EC 3/2 en mai 1951. Entre temps, le Groupe Alsace fournit quatre pilotes à la toute nouvelle Patrouille Acrobatique de France …

Ouragan 3/2 archivesCB

Ouragan du 3/2 Alsace

L’EC 3/2 Alsace est transformé sur Dassault Ouragan en 1953, puis sur Mystère IVA en 1956. Il est engagé au service de la défense de Tel-Aviv et Haïfa lors de la Crise du canal de Suez. Puis les pilotes participent à la g uerre d’Algérie dans les unités d’appuis équipées de T-6 (EALA 1/72 et 8/72).

Mystère IVA 3/2 archivesCB

Un Mystère IVA du 3/2

Des Mirage à Dijon
Entre temps, à Dijon, l’escadron reçoit ses premiers Mirage IIIC en décembre 1961. Le 3/2 est opérationnel sur le chasseur bisonique dès le milieu de 1962, la transition étant facilitée par la présence de deux Mirage IIIB.

Mirage IIIC 1961 2-LD

Fin 1961, les premiers Mirage IIIC

Les IIIC sont remplacés par des Mirage IIIE dès 1968, le 3/2 gardant une mission axée sur la défense aérienne, bien qu’étant partie intégrante de la FATAC. C’est sur Mirage IIIE que l’EC 3/2 franchit le cap des 100 000 heures de vol depuis sa création, en octobre 1978.

Mirage IIIE de l'Alsace vu en 1974 (configuration 1300 l)

Mirage IIIE du 3/2 Alsace vu en 1974

À partir de mars 1985, le 3/2 Alsace commence sa transformation sur Mirage 2000C, sur lequel il sera déclaré opérationnel en mars 1986. L’escadron volera sur 2000 « RDM » jusqu’à son départ vers la base de Colmar, en août 1993. C’est à cette date que le Groupe « Alsace » quitte son vieux compagnon d’armes, le 1/2 Cigognes, pour rejoindre un autre groupe FAFL …

2000 1987 2-LA

Mirage 2000 du 3/2 en 1987

Un « Alsace » alsacien

Sitôt arrivé sur la base aérienne 132 Colmar-Meyenheim, l’escadron se transforme sur Mirage F-1CT: il est redésigné Escadron de Chasse 3/13 Alsace. Le nouvel « Alsace » est bientôt engagé en Bosnie-Herzégovine (opération Crécerelle), ainsi qu’au Rwanda (opération Turquoise).

F-1CT 2008 30-SF

F-1CT vu en 2008 lors de « Chef de mission », avec insigne d’escadrille

La valse des étiquettes continue, puisqu’en 1995 le Groupe « Alsace » devient EC 1/30 Alsace. Mais cela influe peu sur la vie de l’unité, celle-ci étant plutôt rythmée par la polyvalence de sa nouvelle monture, le F-1CT, déployé sous presque toutes les longitudes durant les douze années qui suivent: Afrique, Moyen Orient, …

F-1CT 2006 30SP

F-1CT vu en 2006 sur la BA 132 de Meyenheim

En plus de sa mission opérationnelle, le Groupe « Alsace » assure depuis 2005 la fonction d’unité de conversion opérationnelle pour les unités de F-1.

F-1B 2006 30-SR

F-1B dans la belle zone opérationelle occupée par l’Alsace à Colmar

Remplaçant dans cette fonction l’EC 3/33 « Lorraine », mis en sommeil à Reims en août 2005, il voit ainsi sa flotte enrichie par une petite dizaine de Mirage F-1B. Mais, victime de la diminution de format de l’aviation de chasse, et aussi de l’usure du potentiel des F-1, l’unité est mise en sommeil à son tour, le 29 juin 2008. La base alsacienne ne survivra pas longtemps au départ de l’EC 1/30 « Alsace »…

Hangar du 1/30

Dernier domicile connu pour le Groupe en sommeil

Quand interviendra le réveil du Groupe Alsace ?

F-1B 2008 Spe

Ce F-1B porta fièrement les armes du Groupe « Alsace » jusqu’à sa retraite

Copyright: Alexandre et escadrilles.org, (merci à Christian Boisselon pour ses archives), tous droits réservés.