Fil conducteur : Accueil » Histoire et histoires » Les 2000 bleus dans les…

Les 2000 bleus dans les autres unités

2000 1985 118-AW

2000C RDM du 24/118 en août 85

Autres unités équipées de Mirage 2000C

2000 1991

2000C 86 tigre est pris au décollage de MDM en juin 91

En dehors des escadrons héritiers des trois grandes escadres de défense aérienne, les 2000 bleus volent ou ont volé au sein de quatre escadrons composites qui ont des missions mixtes: l’EC 24/118 du CEAM de Mont-de-Marsan, l’Escadron de Chasse et d’Expérimentation  5/330 « Côte d’Argent », successeur du précédent à partir de 1987, l’EC 4/33 « Vexin » de la BA-188 de Djibouti-Ambouli (dissous en novembre 2008), et l’EC 3/11 « Corse », recréé en novembre 2008 pour remplacer le Vexin.

2000_1990_330-AS

2000C RDI n°66 sur fond de dune du Pilat

Sur la BA-118 de Mont-de-Marsan, ce sont les missions du Centre d’Expériences Aériennes Militaires qui « formatent » le l’EC 24/118 puis 5/330. Sa dotation est variable et comprend habituellement tous les types majeurs d’aéronefs français.

2000B_1989_330-AN

2000B pris juste avant son break à MDM en décembre 89

Depuis plusieurs années on constate que le « Côte d’Argent » est davantage impliqué dans des missions opérationnelles normales ainsi que dans des exercices internationaux, comme le Tiger Meet.

2000 33-LE

Mirage 2000C du Vexin de passage en métropole

A Djibouti, la mission polyvalente du 4/33 « Vexin » s’est parfaitement accommodée du mix Mirage 2000C/2000D alloué à l’unité. Les 2000 « bleus » sont arrivés à l’escadron en septembre 2001, avec le retrait des premiers F-1C du « Vexin ». Pour les puristes, ce moment fut l’occasion de voir attribuer à des avions de DA le code d’une unité traditionnellement associée à la Reconnaissance. Devançant la disparition des autres unités héritières de la 33è Escadre, les Mousquetaires du 4/33 ont cédé la place au 3/11 « Corse » en novembre 2008.

2000_2009_11-LB

2000C du 3/11 vu à Cambrai en 2009

La recréation du 3/11 à Djibouti en novembre 2008 fut un peu un retour aux sources, car les débuts de la présence de chasseurs à réaction sur la BA-188 avaient été ceux du 4/11 « Jura ». Dans l’intervalle de temps entre la création du 3/11 « Corse » et le recodage des avions entrepris à partir de 2009, il fut possible de voir voler des Mirage 2000C portant des codes en « 11-Lx », une autre curiosité qui faillit passer inaperçue.

2000_2010_188-KF

2000C vu sur la BA-188 en 2010

A l’heure actuelle les Mirage 2000C du 3/11 seraient au nombre de 7, mais il est possible que des réaffectations soient en cours, en fonction de tous les changements prévus en 2011.

2000_1991_X7

Le 2000 X7 vu en 1991 au large de Biscarosse

Les Mirage 2000 monoplaces sont toujours l’objet de développements au CEV, validations de nouvelles versions plus polyvalentes, essais de nouveaux radars. Bien que la fabrication des 2000 ait été arrêtée, il y a des contacts ou contrats en cours pour des modernisations.

2000B_1991_BX1

2000B BX1 en 1991

Ainsi même si l’avenir des 2000 « bleus » français semble incertain au-delà de 2018, on pourrait voir des avions en essai en France, peut-être au bénéfice de quelque gros client export (Grèce, Inde, Emirats Arabes Unis, Taïwan).

2000B_1991-5_jfl

2000B prototype des tirets-5 au dessus de Martigues avant l’arrivée au break en mai 91

Copyright: Alexandre, Jeff Lipka, escadrilles.org, tous droits réservés.