Escadrilles.org
Accueil » Reportages » Frisian Flag 2019 : un marronnier sous le ciel hollandais ?

Frisian Flag 2019 : un marronnier sous le ciel hollandais ?

Les chasseurs de l’OTAN s’exercent en Frise

Le programme de Frisian Flag, tel que défini progressivement au cours de l’hiver, ne promettait guère : F-16 néerlandais (évidemment, puisqu’il s’agit de leur exercice annuel), F-16 polonais, Eurofighter allemands, et F-18C suisses …

F-16AM du 322e squadron de la KLu, unité hôte

A moins d’être un spotter australien pour la première fois en Europe du Nord, pas de quoi vraiment frémir. Quoique …

F-18C d’un escadron suisse habitué aux exercices OTAN, le Staffel 11 de Meiringen

Les nouvelles ne se sont pas améliorées quand d’autres participants pressentis, plus intéressants ceux-là, ont annulé : MiG-29 polonais (23 Blt/ 1. Elt, Minsk Mazowiecki – décision prise avant le crash du n°40, courant mars), F-18 espagnols (Ala 15, Saragosse) et F-16 portugais, pour cause d’affectation à la QRA OTAN en Baltique.

Pas de printemps pour le 40 polonais … un MiG-29 récemment disparu

Pas de F-16 belges non plus, alors qu’ils étaient des participants assidus jusqu’en 2017.

Un F-16D, bien crasseux, du 31e Blt de Poznan

Bref, le menu étant en pleine confirmation de l’absence d’espoirs placés en lui, il s’en est fallu de peu pour que le reportage à Leeuwarden ne figure pas à la une d’Escadrilles cette année. C’eût été dommage …

Réminiscences de Tiger Meet pour ce ‘Viper’ du 31e Blt

Finalement, la participation de Mirage 2000D de Nancy, et surtout celle de F-16C de la Garde Nationale du Minnesota, a plaidé avec succès pour un très court séjour, le premier lundi de la première semaine, avant de partir pour un autre exercice, plus au sud, avec un programme il faut l’avouer beaucoup plus excitant. Ce dernier fera sans doute l’objet d’un futur article.

Vedette américaine, un des F-16C du 179e Fighter Squadron de Duluth (Minnesota)

Mais revenons donc brièvement à ce Frisian Flag 2019, pour rappeler une nouvelle fois que l’exercice a pour objet d’entraîner les participants à des opérations de COMAO (COMbined Air Operations), concoctées à la carte en fonction des demandes.

Les 2000D apportaient la couleur au milieu d’un monde de chasseurs gris

Pour ce faire, les espaces aériens néerlandais, allemands et danois, particulièrement les périmètres dédiés au-dessus de la mer du Nord, sont utilisés. Organisées sur deux semaines, les sessions ne prévoient pas de vols de nuits ou de tirs réels, mais impliquent l’envoi, sur un rythme immuable, de deux missions journalières à 40 avions environ.

Meute de muds tricolores, pas tous des cochons au niveau des décos

Ces vagues impliquaient donc cette année une grosse quinzaine de F-16 néerlandais (du 322 sqn TactESS, unité locale organisatrice, et des sqn 312 et 313 de Volkel), 10 Eufies allemands (majoritairement TaktLwG 31, Nörvenich) …

Eurofighter du TLG 31 de Nörvenich, avec des IRIS-T d’exercice

… Ainsi que quatre 2000D de l’EC 03.003, huit F-16C/D polonais (31 Blt/ 3 et 6. Elt, Poznan), quatre F-18C suisses (Staffel 11, Meiringen), et donc pas moins de dix F-16C américains (179 FS/148 FW, Minnesota ANG, Duluth).

.

Les Américains sont arrivés la semaine précédant l’exercice, mais contrairement à leurs confrères sur F-15 ayant participé à l’exercice les quatre années précédentes, ils ne prolongeront pas leur séjour en Frise à l’issue.

La tournée européenne de l’ANG ne faisait que commencer

Dans le cadre des déploiements Atlantic Resolve, ils sont en effet destinés à partir immédiatement vers l’Est (Pologne, Roumanie, Bulgarie), pour des exercices et participation à la QRA en mer Noire, renforcée suite à l’escalade de la tension avec les Russes, depuis l’annexion de la Crimée en 2014 et le conflit avec l’Ukraine.

Copyright: Frank Boucot et escadrilles.org

Retrouvez les Frisian Flag vus par Frank :
Frisian Flag 2018
Frisian Flag 2017
Frisian Flag 2016