Fil conducteur : Accueil » Billets et analyses » 2017: livraisons d’aéron…

2017: livraisons d’aéronefs

Montrez-moi votre budget, je vous dirai si vous êtes en guerre … (1)

Le ‘programme 146’ est ventilé selon six grandes missions, qui sont déclinées en ‘interarmées’:
– Dissuasion: 3,1 milliards (arrondi)
– Commandement, surveillance et conduite des opérations: 1,7 milliards
– Projection et mobilité: 1,3 milliards
– Engagement et combat: 3,3 milliards
– Protection et sauvegarde: 392 millions
– Préparation et conduite des opérations d’armement: 195 millions

Trois A400M livrables en 2017

Trois A400M livrables en 2017

Cela nous amène au principal sujet qui nous intéresse, la livraison d’équipements neufs ou rénovés en 2017. On se limite à ce qui vole, bien sûr. Les livraisons qui sont prévues:

Pour l’ ALAT
– six Tigre HAD (conversion HAP ou neuf ?)
– sept Caïman (cible mise à jour de 74)
– cinq Cougar rénovés (cible de 26)

Sept nouveaux Caiman TTH en 2017

Sept nouveaux Caiman TTH en 2017

Pour l’ Aéronavale
– un Hawkeye rénové
– deux Rafale rénovés
– deux Caïman NFH (cible de 27)

Livraison de 2 RFM rénovés en 2017

Livraison de 2 RFM rénovés en 2017

Pour l’ Armée de l’Air
– un Rafale (cible totale Rafale Air+Mer mise à jour = 225, prévus livrés fin-2019 = 152)
– trois A400M (pour mémoire 15 avions prévus en dotation en 2019, sur une cible de 50)
– un C-130J (sur 4 Hercules commandés)

Un C-130J-30 tout neuf

Un C-130J-30 tout neuf; celui-ci est danois

En plus des livraisons, il est intéressant de se pencher sur les programmes engagés en 2017:
– modernisation des 2000D: 45 appareils commandés (sur 55 prévus), livraison du premier en 2020 et du dernier en 2024
– modernisation des 14 C-130H (livraison du 1er en 2019)
– pour mémoire, livraison du 1er MRTT (sur 9 commandés, cible de 12) en 2018, dernier livrable 2024
– engagé aussi, le programme Fomedec (Formation modernisée et entraînement différencié des équipages de chasse),qui vise remplacer la formation ‘chasse’ élémentaire et  avancée (Cognac et Tours), à la relocaliser à Cognac, et à rénover 20 Alphajet de Cazaux.

2000D: le budget s'engage pour 45 avions

2000D: le budget s’engage pour 45 avions rénovés

Conclusion: les livraisons de matériels volants neufs ou rénovés sont faibles pour un pays en guerre. Cela peut poser problème, sachant qu’une bonne partie de la guerre menée repose sur des actions aériennes offensives, et sur le soutien logistique et tactique d’éléments engagés au sol (BSS, notamment).

Alexandre et escadrilles.org