Fil conducteur : Accueil » Les Aéronefs » Gros plan » Tupolev Tu-22

Tupolev Tu-22

Le Tupolev Tu-22 (Blinder)

Développé pour succéder au Tu-16, le Tu-22 effectua son premier vol le 21 juin 1958. Le premier prototype dont la désignation constructeur était  « 105 » fut suivi du « 105A » sur le fuselage duquel fut appliquée la loi des aires et qui vola le 7 septembre 1959. Ces deux prototype furent détruits en 1959. Dans l’accident du « 105A » un seul des trois membres d’équipage survécut, l’opérateur radar.

Parmi les défauts du Tu-22 il faut noter  le système d’éjection vers le bas qui laissait peu de chance à l’équipage en cas de panne à basse altitude (notamment à l’atterrissage). Le rayon d’action était insufisant et le vol supersonique posa de nombreux problèmes pendant les essais. Pour toutes ces raisons les VVS (Armée de l’Air d’URSS) n’ont pas gardé un bon souvenir de cet appareil : entre 1960 et 1989, l’aviation stratégique (Dal’naya Aviatsiya) à elle seule a perdu 31Tu-22 et 44 membres d’équipage ont péri dans ces accidents.

Malgré des débuts peu prometteurs,  la production du Tu-22A (désignation OTAN : Blinder-A), bombardier atomique à long rayon d’action fut lancée dès 1960 dans l’usine de Kazan. L’avion avait alors pour code « Iou » (la lettre russe « Ю») il vola avec des turboréacteurs VD-7M (poussée de 11 tonnes à sec et 13 tonnes avec post-combustion) qui n’avaient que 50 heures de potentiel. Entre août et décembre 1959, 5 Tu-22A de présérie (identiques au Tu-105A) sortirent des chaînes de production de l’usine 22. Au total, seuls 15 Tu-22A furent produits, mais aucun n’entra en service dans une unité opérationnelle. Ils servirent tous pour des essais, et quatre d’entre eux furent détruits ou endommagés durant ces tests.

Sur les avions de série les principaux changements visibles par rapport au premier prototype étaient: une dérive plus haute, l’introduction d’un apex à l’emplanture de l’aile, d’une profondeur monobloc et de la tourelle de queue. La loi des aires sur le fuselage fut appliquée sur le « 105A » et les appareils suivants. A partir de 1965,  on utilisa les nouveaux réacteurs RD-7M2 (11 tonnes à sec et 16,5 tonnes avec P.C.)

Les principales versions qui suivirent furent :

-le Tu-22R (version de reconnaissance photographique et électronique) premier vol le 24 juillet 1961 (désignation OTAN: Blinder-C).  127 Tu-22R furent produits jusqu’en 1967,

Tu-22RD blindB 40

Blinder C (Tu-22RD) de reconnaissance stratégique

– le Tu-22Ou (Tu-22U-version d’entraînement) premier vol en 1963 (désignation OTAN: Blinder-D) l’exemplaire de développement était un Tu-22A modifié : Le siège de l’opérateur radio après avoir été surélevé devenait celui de l’instructeur. 46 exemplaires furent construits dont certains équipés de perche de ravitaillement (Tu-22UD),

Tu-22UB blindB 09r

Blinder-D (Tu-22UD) reconverti en  Tu-22U sans perche (dans le cadre des accords de limitation des armes stratégiques)

– le Tu-22K bombardier stratégique (désignation OTAN: Blinder-B) porteur du missile de croisière Kh22 (désignation OTAN : AS-4 Kitchen). En plus des 4 Tu-22K produits entre 1961 et 1964, 72 Tu-22KD (ravitaillables) furent produits de 1965 à 1969,

Tu-22KD blindB 56

Blinder B (Tu-22KD)

– le Tu-22P de guerre électronique (désignation OTAN : Blinder-E) se distingue par des antennes supplémentaires, un pod et surtout le carénage de la pointe arrière qui remplace la tourelle mobile et renferme des équipements électroniques,

Tu-22PD blindE 71

Blinder E (Tu-22KPD) vu en 1992

De nombreuses sous-versions existent selon que les appareils sont pourvus ou non de perches de ravitaillement (depuis 1965) ou de divers équipements spéciaux. D’autre part les Tu-22K,-P et -R peuvent être ré-équipés en version bombardier ; une vingtaine de Tu-22R ont ainsi été transformés en bombardiers et exportés à la fin des années 60 notamment en Irak (12) et en Libye (10) sous la désignation Tu-22B ; ces deux pays reçurent également quelques Tu-22U. De même les -K et -R peuvent être modifiés pour des missions de guerre électronique.

En 1967, 145 Tu-22 étaient en service au sein des VVS, en compagnie des Tu-16 qui coexistèrent avec les « Blinder ». En octobre 1988, les Tu-22PD du 341 TBAP furent détachés au Tadjikistan pour participer aux opérations contre les Moudjahidines en Afghanistan. Ils furent remplacés par les appareils du 203 TBAP en janvier 1989, qui rentrèrent eux aussi à leur base en février.

Le retrait des Blinder est intervenu assez rapidement à partir de la chute du bloc soviétique (1991): il ne restait alors que quelques Tu22 de reconnaissance/guerre électronique. Mais il est possible que certains exemplaires aient volé jusqu’à la fin des années 90, notamment en Ukraine.

Quelques explications des lettres russes utilisées pour les différentes versions :

lettre russe = lettre française expression en Russe expression en Français

А=A атомный atomique
Б=B бомбардировщик bombardier
П=P постановщик помех brouilleur = guerre électronique
К=K крылатая ракета missile de croisière=bombardier stratégique porteur de missile de croisière
Р=R разведчик радиотехническая разведка reconnaissance
М=M модифицированный modifié
У=Ou учебный (d’école) = d’entraînement
Д=D дальний (lointain) = à long rayon d’action = stratégique

Copyright: Alain Gréa et escadrilles.org, tous droits réservés.