Fil conducteur : Accueil » Les Aéronefs » Gros plan » Republic F-105 Thunderch…

Republic F-105 Thunderchief

Dernier des Thunder, le « Thud »

Le projet de Republic, destiné à fournir un successeur au F-84F date de 1952: il s’agit d’un avion de « strike » supersonique porteur d’une arme nucléaire. Le premier prototype YF-105A sort d’usine en octobre 1955, avec un réacteur interimaire, le J-57, et fait son vol inaugural le 22 octobre, dépassant facilement le mur du son.

F105B_1980_ line_1

Le F-105B: complexe et plein d’innovations

Le 26 mai 1956 décolle le premier avion de pré-série YF-105B : celui-ci dispose du réacteur Pratt and Whitney J-75, son fuselage a été redessiné en fonction de la loi des aires, les entrées d’air ont été améliorées, la dérive agrandie, et la tuyère modifiée.

F105B_1980_ Nj5779_2

Surpuissant, lourd: le F-105B est le striker du début des ’60

La livraison des premiers F-105B de série commence en 1958, même si de nombreux problèmes avec l’électronique de bord ne sont pas encore totalement résolus. Il faut attendre 1960 pour que la première unité soit déclarée opérationnelle. Republic produit 718 F-105B de série.

F105B_1980_ pilote_3

Un pilote, et pas mal de mécaniciens, pour faire voler ces 16 tonnes de métal

En 1964, neuf F-105B sont modifiés pour être utilisés par la patrouille acrobatique des Thunderbirds : mais après six représentations, un des appareils se désintègre en vol. L’USAF prononce l’arrêt des vols du F-105 dans la patrouille et une interdiction de vol de deux mois de tous les exemplaires en service.

F105B_planche_4

Le bureau du pilote de F-105B: ça fleure les années 50

Dès la fin de 1957, une version tous-temps, le F-105D, est demandée : un radar NASARR R-14A (disposant de modes air-air, air-sol et suivi de terrain) s’ajoute aux systèmes déjà disponibles sur le F-105B. Un dispositif d’injection d’eau est ajouté au réacteur J75 pour augmenter sa puissance. Le premier F-105D fait son vol inaugural le 9 juin 1959. Republic produit 809 F-105D de série.

F105D_1980_Va2_5

Sur le F-105D, l’injection d’eau permet d’augmenter la poussée du J-75 à près de 11 tonnes

Les débuts de service du F-105D sont ponctués de pas mal de problèmes de mise au point, ainsi que de programmes de modernisation pour que l’avion soit plus polyvalent: la capacité d’emport de bombes classiques et de tirer le missile air-sol AGM-12 Bullpup.

F105D_1980_Va61071_6

Le F-105D, version aboutie du chasseur tactique tous-temps de Republic

Au terme de ces modifications, le Thunderchief est l’avion US de référence pour la chasse tactique: il arrive à point nommer pour servir lors de la guerre du Vietnam, à partir de 1965.

F105D_1980_Va61384_7

Après avoir connu les premières lignes en Asie, les F-105D passent à l’Air Guard

Le biplace d’entraînement F-105F fait son premier vol le 11 juin 1963 et entre en service quelques mois plus tard. Il conserve toutes les capacités opérationnelles du F-105D. Republic produit 808 F-105F et G de série.

F105F_1983_Ga38325_10

Le F-105F conserve les capacités opérationnelles du D

En 1966, 85 biplaces sont modifiés dans le cadre du programme Wild Weasel : équipés de systèmes de brouillage et de missiles anti-radar AGM-45 Shrike, ils sont chargés de détruire les systèmes anti-aériens adverses. Cette version F-105G est destinée spécifiquement à la mission SEAD, elle est livrée à partir de 1967.

F105D_1980_Va4_8

Même en 1980, une telle vision évoquait encore fortement le Viet Nam

Le F-105 est intensivement utilisé pendant la guerre du Vietnam, ce qui entraîne de nouvelles modifications sur les F-105D : amélioration du système de tir et du siège éjectable, renforcement du blindage, ajout de détecteurs d’alerte radar, etc.

F105D_1980_Va59771_9

En Virginie, les F-105D était ornés de peintures guerrières ou humoristiques

En 1969, un nouveau système LORAN AN/ARN-92 est installé sur 30 avions pour améliorer la précision du bombardement, ces avions seront surnommés « Thunderstick II », en raison du carénage dorsal donnant au fuselage une allure très linéaire.

F105D_TH61161_dr

Le F-105D ‘Stick II, ici de l’AFRes (Tinker, Oklahoma)

Alors que les F-105D sont retirés des premières lignes à la fin des années 1960, remplacés par les F-4C et D Phantom II, les F-105G Wild Weasel resteront eux engagés jusqu’à la fin de la guerre.

F105G_1983_24438_12

Un F-105F et un F-105G de la Georgia ANG partent en mission en 1983

Plus de 350 avions ont été perdus au combat pendant la guerre du Viêt Nam, dont 126 rien qu’en 1966. Les F-105 sont crédités de 28 victoires en combat aérien contre des MiG-17, tandis que seulement 23 Thunderchief furent abattus par la chasse nord-vietnamienne.

F105D_planche_13

Les innovations apportées au F-105D au niveau du cockpit

A compter de 1973, les F-105D sont transférés dans les unités de l’Air Force Reserve et de l’Air National Guard. C’est en visitant ces unités que nous avons pu faire connaissance avec les différentes versions de cet impressionnant chasseur tactique, en 1978, 1980 et 1983.

F105G_1983_24438_11

Première vraie « belette sauvage », le F-105G

D’abord, les F-105B du 179th TFG, 119th TFS, New Jersey ANG, MacGuire AFB. Un tigre est l’insigne de cet escadron, volant sur les plus anciens Thunderchief jusqu’en 1980.

F105B_1980_ Nj5779_16

Ce F-105B du 119e TFS est vu en 1980 à MacGuire AFB

Les F-105D et F du 113th TFG, 121st TFS, District of Columbia ANG, Andrews AFB. Parmi ces Thud, nous pourrons voir un authentique MiG killer. Cet unité abandonnera ses F-105 en 1981.

 

F105D_1978_Md61166_18

Ce F-105D du 121e TFS est vu à Andrews AFB en 1978

Les F-105D et F du 192th TFG, 149th TFS, Virginia ANG, Byrd Field, Richmond AP. Au sein de cet unité très active, un mécanicien perpétuait la tradition des peintures de guerre du Thud, sous l’entrée d’air des avions.

 

F105D_1980_Va61365_19

Ce F-105D du 149e TFS est vu en 1980 à Byrd Field, Virginie

Les F-105G et F du 116th TFG, 128th TFS, Georgia ANG, Dobbins AFB. Les très beaux Wild Weasel de Georgie resplendissaient avec leur magnifique gueule de requin, en 1983 juste avant leur retrait.

F105G_1983_Ga38319_15

Vue d’un F105G du 128e TFS, en 1983 à Dobbins AFB

Les derniers F-105G sont retirés du service le 25 mai 1983, à Dobbins, tandis que l’AFRes retire ses derniers F-105D (ceux du 366 TFS) en février 1984. laissant le souvenir d’un avion tactique, un « mud » comme ont dit aujourd’hui, très guerrier.

F105D_HI62301_dr

Un camouflage centre-Europe a remplacé la peinture SE Asia sur ce F105D de Hill

Né au milieu des années 50, ce chasseur aura été utilisé aux USA jusqu’au début des années 80, signe incontestable de ses qualités opérationnelles, même dans l’environnement impitoyable du Sud-Est asiatique.

F105F_1983_ pilote_19

Pilote avec son parachute dorsal prenant place dans ce F-105F

On ne peut pas forcément dire que le F-105 était très beau, notion d’ailleurs subjective, mais il était à coup sûr extrêmement impressionnant, tant par ses lignes que par l’auréole de guerrier qui lui était attachée.

F105G_1983_Ga _01

A l’image de quelques rares personnes, le Thunderchief était entré dans la légende … de son vivant !

Copyright: Alexandre et escadrilles.org