Escadrilles.org
Accueil » Actualités Internationales » Andravida 2021 : Iniochios fait des petits

Andravida 2021 : Iniochios fait des petits

Écrit le 26/04/21, dans Actualités Internationales

La Grèce commande 6 Rafale supplémentaires

Tous les ans au printemps (2020 fut une exception), la Grèce tient depuis la base d’Andravida (nord-ouest du Péloponnèse) l’exercice international Iniochios, centré sur les missions aériennes de tous types. Originalité : les forces aériennes d’Israël et des Emirats Arabes Unis participent régulièrement à Iniochios.

Un F-16 des UAE sur la base d’Andravida

Cette année, six nations étrangères participaient à l’exercice : la France, Chypre (un hélicoptère), l’Espagne (dix F-18), Israël (des F-15 et des F-16), les Emirats (des F-16) et les USA (avec 12 F-16 d’Aviano, des Reaper, des KC-135). Les avions grecs étaient basés à Araxos, laissant Andravida aux escadrons étrangers.

Les USA, venus presque en voisin depuis la base d’Aviano

La phase active d’Iniochios dure 2 semaines et depuis plusieurs années, elle compte environ 1000 sorties aériennes. La France était présente en tant qu’observatrice en 2019 et avait délégué cette année un échantillon représentatif de ses forces aériennes : 2000D (au nombre de 5), Rafale-Air (au nombre de 6) et Rafale-Marine (au nombre de 5).

Cinq 2000D venus pour donner de la force aux missions de pénétration TBA

Personne ne doute qu’avec la situation qui empire en Méditerranée orientale, Iniochios est devenu un haut-lieu pour l’interopérabilité des forces aériennes en cas d’agression de la Grèce par un puissant voisin. C’est d’ailleurs dans ce contexte que les Héllènes ont fait appel au Rafale français pour renforcer leur force aérienne : 18 avions commandés dont 12 de seconde main (livrables à partir de juillet 2021) et six neufs.

La flotte de F-16 grecs subit en ce moment un important chantier de modernisation

Est-ce une coïncidence ? La participation d’un important détachement français, avec 11 Rafale (un petit escadron) a permis aux Grecs de voir le système Rafale à l’oeuvre dans presque tout le panel des missions du chasseur omni-role. Et à peine les avions avaient-ils quitté le sol grec qu’une commande de 6 Rafale supplémentaires était annoncée. Un heureux hasard.

Avec ses Rafale, la Grèce prend un assurance vie face à un voisin qui a des prétentions territoriales (ici un avion du Normandie-Niémen)

Les Rafale grecs remplaceront les Mirage 2000 de première génération, ceux du 332e Mira basé à Tanagra. Incidemment, les six avions complémentaires permettent d’armer 3 plots avancés de défense aérienne, situés sur l’arc égéen, tout près de la Turquie. On verra si les F-16 turcs se permettent à nouveau, de manière peu élégante, de coiffer une escadrille grecque en convoyage … un ‘exploit’ qui avait fait jaser dans les salles d’ops en 2020 !

Alexandre et escadrilles.org