Escadrilles.org
Accueil » Actualités Internationales » 10 ans de Rafale aux Emirats

10 ans de Rafale aux Emirats

Écrit le 15/12/20, dans Actualités Internationales

Zoom sur l’escadron de chasse 1/7 Provence et la base aérienne 104

Pour les 10 ans de présence du Rafale aux Emirats Arabes Unis, l’escadron de chasse 1/7 a offert une décoration spéciale des plus originales, à l’honneur du pays hôte de la base aérienne 104. Rappelons que cette base située au cœur d’une des régions les plus explosives du globe avait été créée suite à un accord stratégique entre les EAU et la France, sous la présidence Sarkosy.

Photo Armée de l’Air et de l’Espace // Escadron de chasse 1/7 Provence et base aérienne 104

C’est de la BA 104 qu’avaient décollé les premiers raids français contre Daech, alors au faîte de son emprise territoriale en Irak et en Syrie. Des missions lointaines qui avaient été effectuées par les Rafale du 3/30 Lorraine, premier locataire de l’emprise française de la base d’Al Dhafra. Depuis le 24 juin 2016, le Provence assure le plot Chasse de la base aérienne 104.

Photo Armée de l’Air et de l’Espace // Escadron de chasse 1/7 Provence et base aérienne 104

Le déménagement du 1/7 pour le Moyen-Orient avait donné lieu à une manip ‘traditions’ mémorable : le Provence dut laisser au vestiaire sa SPA 77 ‘Croix de Jerusalem’, éternelle compagne de la première escadrille du GC I/7, la quasi-légendaire SPA 15 ‘Casque de Bayard’. Ce fut la ‘Tête de la Furie’, ex 6ème escadrille du GC III/7, qui apparut sur les dérives des Rafale en même temps que le 1/7 quittait Saint-Dizier.

Un Morane 406 du GC I/7, côté SPA 77 (photo Wurger @ ww2aircraft.net)

Mais ce changement n’efface tout de même pas le passé moyen-oriental de l’escadron : le 1/7 Provence ‘canal historique’ connut la première guerre du Golfe et surtout, il eût ses heures de gloire lors de la Seconde Guerre Mondiale, lorsqu’il livra bataille au Levant … contre les Britanniques alliés aux Français libres, au printemps 1941. Un combat désespéré qui demeure un des épisodes les plus dramatiques de l’Histoire de l’Armée de l’Air à cette époque.

Photo Armée de l’Air et de l’Espace // Escadron de chasse 1/7 Provence et base aérienne 104

L’Histoire continuant son chemin tortueux, l’EC 1/7 est maintenant aux avant-postes de tout ce qui se passe dans la région, avec une base aérienne 104 qui accueille des aéronefs variés, dont l’emploi est indispensable à la connaissance du théâtre, et si possible à l’anticipation. Les Emirats Arabes Unis ont ainsi ‘leurs’ Rafale sous les yeux et peuvent bénéficier de l’appui éventuel des détachements français en cas d’embrasement de la région. Personne ne peut prévoir ce qui peut se passer dans le Golfe mais une chose est sûre, ce qui s’y passe a des répercussions mondiales.

Photo Armée de l’Air et de l’Espace // Escadron de chasse 1/7 Provence et base aérienne 104

De la même façon que personne ne pouvait prévoir que les Rafale qataris pourraient, en théorie bien sûr,  se trouver un jour de l’autre côté de la ligne lors des développements incessants qui suivent l’effondrement provoqué de la Libye du président Kadhafi … Gare aux impulsifs, le monde actuel est un château de cartes, ou au mieux un jeu de mikado !

Alexandre et escadrilles.org

Source des photos et remerciements : escadron de chasse 1/7 Provence et base aérienne 104. Forum ww2aircraft.net pour le Morane 406.