Escadrilles.org
Accueil » Actualités France » Le retour de la grande ’33’

Le retour de la grande ’33’

Écrit le 19/10/20, dans Actualités France

Cognac 12 octobre 2020, réveil du 2/33 Savoie

Le lundi 12 octobre 2020 sur la BA 709 de Cognac, l’Escadron de drones 2/33 Savoie a été créé avec les 3 escadrilles suivantes: SAL 6 ‘La Mouette’, SPA Bi 53 ‘Le Fanion’ et BR 244 ‘Le Léopard’. Le même jour, conséquence directe, la 33ème Escadre retrouvait le format à trois escadrons qu’elle avait connu 65 années plus tôt et jusqu’à sa dissolution en 1993.

Un des Reaper de l’Armée de l’Air et de l’Espace opérant depuis sa base d’opération africaine

L’Histoire en boucle

La toute première 33ème Escadre succéda au 33ème régiment d’aviation en juillet 1932, avec deux groupes de reconnaissance: le GR I/33 constitué des escadrilles Cocotte et Panthère, et le II/33 réunissant la Hache et la Mouette. La 33ème Escadre de reconnaissance disparut en 1939 pour laisser la place à deux groupes autonomes.

Recréée le 1er janvier 1945 à Colmar, la 33ème Escadre stationna à Freiburg (Allemagne), avec les deux groupes I/33 Belfort et II/33 Savoie, avant de rejoindre la base de Cognac en 1950. C’est sur la base de Cognac que la ’33’ passa au format à trois escadrons, le 1er avril 1955, avec la création de l’ERT 3/33 Moselle.

Un RT-33A de la ’33’ : insigne de l’Escadre sur le nez de ce T-bird vu à Entzheim en 1981 ..

Après un détour par la base allemande de Lahr-Hugsweier à compter de juillet 1957, la 33 fit mouvement vers la base aérienne 124 de Strasbourg en mars 1960. L’Escadre conserva son format à trois escadrons jusqu’au 31 juillet 1993, date de sa dissolution et de celle du 3/33 Moselle.

Escadrilles put suivre les dernières années champenoises des unités de feu la 33ème Escadre de reconnaissance, avec la mise en sommeil du 1/33 Belfort le 24 juin 2010, puis les dernières années de l’ultime unité de reconnaissance pilotée sur la base aérienne 118, jusqu’à la mise en sommeil du 2/33 Savoie le 24 juillet 2014.

Le 1/33 Belfort pris la succession du 1/330 Adour pour l’utilisation opérationnelle des Harfang, à partir de 2010

En même temps, dans un processus presque symétrique, la 33ème Escadre de surveillance de reconnaissance et d’attaque se recréait progressivement sur la base de Cognac … avec l’activation de l’escadron de drone 1/33 Belfort le 1er septembre 2010, suivie de celle du 3/33 Moselle le 5 septembre 2019, date de recréation formelle de la nouvelle 33.

Au 1/33 Belfort, les Reaper ont succédé aux Harfang, retirés du service le 8 janvier 2018. L’AAA dispose de 8 Reaper au 1er juillet 2020, un lot de trois systèmes étant en cours de livraison.

Avec la création de l’ED 2/33 Savoie ce 12 octobre à Cognac, la boucle est bouclée : la 33ème ESRA est complète et même plus que complète … entre 1993 et 2020, les unités de la 33 ont fait le plein d’escadrilles, puisque l’escadre en compte aujourd’hui pas moins de 7 … En lieu et place du GERMAS 15/033 de la 33 des années FATAC, la nouvelle escadre comprend l’ESTA 04/033 Cognac, un nom de baptême qui faillit être celui du 3/33 en 1955 !

Alexandre et escadrilles.org