Escadrilles.org
Accueil » Actualités Internationales » Hellenika Aeroporia en pince pour le Rafale

Hellenika Aeroporia en pince pour le Rafale

Écrit le 31/08/20, dans Actualités Internationales

Les Grecs sérieusement intéressés par le Rafale

Confronté à des tensions croissantes avec son grand voisin et allié de l’OTAN, le gouvernement grec pourrait rapidement décider de se doter d’un escadron de Rafale, un avion multirole qui change la donne à l’heure actuelle quand on est en situation d’être agressé ; l’Inde vient de le rappeler. Ce n’est certes pas une surprise pour Escadrilles, qui avait pronostiqué ce probable achat dès 2016. Quand tout le monde est équipé de F-16, ce n’est pas le F-16 qui peut faire la différence entre deux adversaires.

F-16 et Rafale F3 : une vraie différence de génération qui fait la différence en supériorité aérienne ou en attaque tous-temps

Les Grecs réalisent que dans un conflit en Méditerranée orientale, ce n’est ni ‘l’Union Européenne’ ni l’OTAN qui viendront les secourir face à leur ennemi héréditaire. Pour la Grèce comme pour l’Inde, il est ainsi essentiel de disposer de flottes de combat mixtes, un fournisseur pouvant soudainement ‘oublier’ de livrer des pièces détachées pour les avions de chasse qu’il a vendus.

Un F-16 du 335e Mira : une partie de la flotte va être portée au standard Block70

La vente de Rafale à la Grèce pourrait être éclairée d’un jour particulier si la France puisait dans ses réserves (peu importantes) pour livrer des avions si nécessaires à la Grèce en ces temps dangereux. En effet, les chaînes de Dassault ne sont pas dimensionnées pour fabriquer ces chasseurs en grand nombre … ce qui d’ailleurs pourrait à moyen terme handicaper les exportations de l’avion, voire même la modernisation de la flotte de combat de l’Armée de l’Air. Sans doute faudrait-il investir pour augmenter la capacité de production du Rafale ?

Le F3R avec 4 Meteor et 2 MICA IR : il peut nettoyer le ciel par tous les temps

La Grèce, en première ligne dans le conflit larvé entre l’expansionnisme islamiste et l’Europe occidentale, ne se trouve pas seule, certes, mais elle manque sérieusement d’alliés réels en Europe: mis à part la France, personne ne se bouscule pour affirmer une présence européenne amicale aux côtés de la marine et de l’aviation helléniques … Où l’on redécouvre la signification de l’expression ‘partenaire stratégique‘, un tant soit peu galvaudée ces dernières années …

Un des 2000EG de la commande initiale, vu en 1988. Une partie de ces 2000 a été portée au standard de la dernière commande, celle de 2000-5EG, apte au tir de MICA et de SCALP

Ceux qui misent sur une atténuation de ces tensions régionales dans les mois ou les années qui viennent feraient bien de lire (ou relire) l’ouvrage de Samuel Huntington (Le choc des civilisations, 1996), dont les prévisions prophétiques se réalisent année après année.

Alexandre et escadrilles.org