Escadrilles.org
Accueil » Actualités Internationales » Premiers Rafale à Ambala

Premiers Rafale à Ambala

Écrit le 27/07/20, dans Actualités Internationales

27-29 juillet : une première escadrille de Rafale rejoint l’Inde

Les cinq premiers Rafale indiens, de la commande de 36, sont convoyés vers leur base opérationnelle d’Ambala pour y arriver le 29 juillet. Ils atterriront sur une base aérienne qui a été reconfigurée pour les héberger (Squadron 17), aux mains de pilotes qui ont été formés ces derniers mois grâce à des installations spécifiques sur le terrain de Mérignac. Malgré les efforts consentis, le retard de livraison consécutif au virus covid est de deux mois.

Les Rafale indiens avant leur décollage de Mérignac, le 27 juillet. Ce premier batch comprendrait deux biplaces et trois monoplaces

Dire que ces avions et leurs équipages sont attendus serait un euphémisme: dans une ambiance de conflit larvé avec deux de ses voisins, l’Inde s’est réveillée avec une force aérienne insuffisante en nombre d’avions de combat modernes et en armements ‘stand-off’ de précision. Pour cette raison d’ailleurs, les Rafale indiens arrivent avec un lot d’armements, y compris air-sol, conséquent (comprenant selon des sources locales des AASM et des Scalp). La capacité opérationnelle de cette première ‘escadrille’ de Rafale, si elle n’est pas officiellement prononcée, est en cours d’acquisition rapide.

Les Rafale indiens sont à un standard F3R++ incluant plusieurs améliorations spécifiques au client (photo courtesy Falcon//scramble.nl)

Sur place, la montée en puissance de l’escadron se fera conjointement avec le démarrage de la formation in situ des équipages: un processus prévu dès le départ mais qui se fera sous pression d’une menace extérieure. En France, la ligne de production du Rafale permettra de livrer une autre demi-douzaine d’avions indiens d’ici la fin de l’année, la commande pour le Qatar étant honorée.

Les cinq Rafale du Sqn 17 sont accompagnés par deux Phénix de l’Armée de l’Air (photo Twitter AA)

En 2020 et 2021, les usines Dassault, avec les sous-traitants, tourneront pour l’Inde. En fonction des nouvelles commandes export, le flux de production sera lissé, avec une perspective de commande française pour 30 Rafale F4 entre 2024 et 2027.

Les deux escadrons de Rafale donneront à l’Inde un avantage qualitatif sur ses deux encombrants voisins (photo Twitter AA)

D’ici là, l’Inde aura exprimé son intention de muscler sa ‘force Rafale’, les sources locales évoquant des discussions pour une commande complémentaire de 44 avions. La question du ‘Make in India’ est toujours importante, cependant le sentiment d’urgence qui prévaut à New Delhi devrait cette fois accélérer les discussions.

La France, devenue parente pauvre du programme Rafale ? Oui : pas de livraison avant 2022 …

Ce n’est qu’en 2022 que la France connaîtra de nouvelles livraisons du biréacteur, pour solder la commande restante de 28 avions. Dans l’hexagone, le sentiment d’urgence ne semble pas animer les sphères gouvernementales qui, tout en clamant que la situation internationale se détériore rapidement tous azimuts, n’a pas exprimé son intention de redonner du volume à la composante ‘combat’ de notre force aérienne.

Inde : placé devant une situation sécuritaire de plus en plus inquiétante, la grande démocratie est obligée de remuscler son aviation dans l’urgence

Une désinvolture qui ne serait pas inquiétante si nos gouvernants n’avaient pas la manie d’engager nos forces aériennes (y compris l’ALAT) de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps.

Alexandre et escadrilles.org