Escadrilles.org
Accueil » Actualités Internationales » Force aérienne indienne : un moment délicat

Force aérienne indienne : un moment délicat

Écrit le 18/01/20, dans Actualités Internationales

Bharatiya VayuSena à l’étiage

La livraison des premiers Rafale à l’Inde en octobre dernier et le prochain transfert d’un premier lot pour une utilisation opérationnelle interviennent à un moment délicat pour la force aérienne indienne. L’ordre de bataille indien n’inclut que 30 escadrons de combat au lieu des 42 estimés nécessaires pour la défense du pays.

Le MiG-27, un des vestiges du partenariat entre l’Inde et la Russie (l’URSS plus exactement)

En effet, le retrait en décembre dernier des ultimes MiG-27 annonce une série d’autres départs pour l’aviation de combat de la grande démocratie asiatique : les derniers MiG-21 ‘vintage’ s’en iront en mars 2020, tandis que la version modernisée ‘Bison’ est promise à la retraite fin-2021. De plus, l’ambitieux plan de modernisation des Jaguar est abandonné : une grande partie des Jaguar seront réformés avant 2025.

Le programme Jaguar ‘Darin 3’ finalement abandonné, les Jag indiens resteront dans leur configuration actuelle

Du côté des introductions en service, outre bien sûr les deux escadrons de Rafale et deux escadrons supplémentaires de Sukhoi 30MKI (version indienne sous licence), quatre escadrons de HAL Tejas seront disponibles au mieux en 2025 (avec une commande prochaine de 83 appareils). Il est question aussi d’acquérir un lot de 21 MiG-29 demeurés orphelins en Russie.

A la veille de sa mise en service, le Rafale semble avoir les faveurs des aviateurs indiens (photo Dassault Aviation)

La situation devrait s’améliorer d’ici à 2030, si l’appel d’offres Multi Role Fighter Aircraft (MRFA), pour 114 avions, est mené à terme rondement. Ce programme est intrinsèquement lié à un partenariat industriel stratégique.

Cependant, la décennie à peine entamée risque d’être agitée dans cette région du monde comme ailleurs. Pour l’Inde, le maintien d’une balance acceptable vis-à-vis de ses deux grands voisins pourrait passer par une commande additionnelle de Rafale et de Sukhoi 30MKI.

Alexandre et escadrilles.org