Escadrilles.org
Accueil » Actualités Internationales » L’Espagne en pince pour le PC-21

L’Espagne en pince pour le PC-21

Écrit le 29/11/19, dans Actualités Internationales

Une commande de 24 Pilatus pour l’Ejercito des Aire

Les Espagnols viennent de commander 24 PC-21, avec les systèmes de simulation associés, dans le but de remplacer les CASA C-101 Aviojet et les ENAER T-35 Pillan (E-26 Tamiz en Espagne).

Le PC-21, un succès à l’exportation qui s’amplifie

La commande est importante, avec des livraisons attendues dès mars 2020. L’Espagne emprunte ainsi un chemin parallèle à celui de la France, avec un principe de ‘un avion pour en remplacer deux’.

C-101 Aviojet
Un C-101 de l’Academia del Aire de San Javier

La flotte de Northrop F-5EM qui assure la formation avancée des pilotes de chasse (l’équivalent de nos Alphajet de Cazaux) ne semble pas dans le collimateur. On ne sait pas si la philosophie espagnole en la matière est déjà figée, alors qu’en France des informations suggèrent qu’on se dirige vers un abandon du réacteur pour la formation avancée du pilote de chasse.

CASA C-101 Aviojet
Ligne de CASA C-101 de la Patrulla Aguila

Comme pour la France aussi, il se posera le problème de la patrouille de voltige nationale. Les convergences sont d’ailleurs nombreuses entre l’Armée de l’Air et l’Ejercito de l’Aire. Notons aussi que l’Espagne est un allié des plus fidèles de la France en matière d’opérations au Sahel.

Alors pourquoi ne pas aller plus loin avec ce grand voisin en matière de formation des pilotes ? Et si la France élargissait un peu son champ de vision en matière de coopération militaire européenne, au lieu de regarder toujours les mêmes ?

En Europe du sud, il y aussi l’Italie, très atlantiste, mais qui n’a pas abandonné à d’autres le soin de la formation de ses pilotes militaires. L’Italie fabrique justement un excellent avion d’entraînement avancé pour les chasseurs, l’Aermacchi M.346.

Alexandre et escadrilles.org