Escadrilles.org
Accueil » Actualités France » Des Dauphins pour remplacer les Alouettes

Des Dauphins pour remplacer les Alouettes

Écrit le 15/02/19, dans Actualités France

Nouvel hélicoptère à Lanveoc-Poulmic

Depuis mai 2018, le bestiaire des voilures tournantes de la presqu’île de Crozon compte une espèce de plus, avec l’arrivée du premier des Dauphin N3 loués à l’entreprise belge NHV. L’escadrille de Dauphin est complète depuis octobre dernier, avec les premières promotions ‘Dauphin’ de l’École de spécialisation sur hélicoptères embarqués.

Dauphin de la 22S: ils sont actuellement quatre et portent l’insigne de l’Escadrille

Pour mémoire, un marché de 31,3 millions d’euros vise à fournir quatre hélicoptères Dauphin pour remplacer les Alouette III de l’escadrille 22S, plus exactement à assurer 1.800 heures de vol par an, jusqu’au 31 décembre 2023. La maintenance des appareils est externalisée, les équipages sont ‘Marine’.

Dauphin à l’ESHE: bon choix puisqu’une petite moitié de la flotte de l’Aéro est composée de Dauphin et de Panther …

Ces Dauphin font partie d’une ‘flotte intérimaire’ de l’Aéronavale qui doit pallier le retard du programme HIL (Hélicoptère Interarmée Léger). Les Alouette III sont donc promises à une mise à la retraite rapide.

Une Alouette III Pedro de la 35F vue du porte-avions en mars 2016

Rappelons que les vénérables Alouette sont également utilisées par la Flottille 35F de Hyères, et servent ou servaient à la mission Pedro à bord du Charles-de-Gaulle. Elles assurent de nombreuses missions de soutien à bord des navires de la Marine Nationale.

Les Dauphin de l’Aéronavale sont principalement armés par la 35F, y compris sur les détachements SAR de la façade Atlantique.

Alexandre et escadrilles.org