Escadrilles.org
Accueil » Actualités Internationales » USA : la salsa de l’OA-X

USA : la salsa de l’OA-X

Écrit le 24/01/19, dans Actualités Internationales

OA-X, un peu léger pour le CAS ?

L’idée d’employer des avions légers, adaptés d’appareils d’entraînement avancé, pour l’attaque au sol dans des conflits asymétriques n’est pas neuve. L’Armée de l’Air française en sait quelque chose.

Morane 733 Alcyon en Algérie, années 1956-1957 …

Mais à une époque où les drones armés sont employés à des missions similaires, la niche d’un avion léger d’observation et d’attaque est beaucoup plus étroite que dans les années cinquante. De plus, en 2020, les pertes humaines au combat ne se mesurent plus, dans les pays occidentaux, à l’aune des deux grands conflits mondiaux.

T6_7-72_TI_GS-

Et oui, déjà le T-6 ! Ici un T-6G de l’EALA 7/72 en 1957 …

C’est dans cet état d’esprit que l’USAF a ouvert en 2009 un concours/appel d’offres appelé Light Attack/Armed Reconnaissance (aircraft) (LAAR) dont le but était de fournir un avion d’attaque moderne, peu coûteux, facile à piloter et à entretenir, à l’USAF et aux pays partenaires. L’avion doit évidemment garantir une bonne protection à son équipage et être performant dans sa mission, avec pas moins de 4 points d’emport et la possibilité de tirer des bombes guidées de 250 kg. Mitrailleuses en option …

Le Textron-Beech AT-6 présente l’avantage d’être une adaptation de l’avion d’entraînement de l’USAF.

Le programme a connu quelques éclats de voix et claquements de portes, au milieu de pressions d’élus de divers Etats et de plaintes sur des procédures, et après que le Textron-Beech AT-6 ait été reconnu une fois vainqueur de la compétition, en 2011 … au grand dam des supporters du Sierra Nevada Corporation/Embraer Super Tucano A-29, un avion éprouvé pour ce genre de missions.

Un SNC/Embraer A-29 Super Tucano en service dans la force aérienne agfhane. Noter les mitrailleuses d’ailes. (USAF/SSgt. L.E. Reid Jr)

Le programme OA-X vient de connaître de nouvelles péripéties, la seconde phase de la compétition étant reportée. Est-ce le fait qu’un A-29 se soit crashé lors des tests, entraînant la mort du pilote ? Ou bien est-ce la conséquence d’une note du Congrès mettant en évidence les flous du programme ?

Un A-10 du 74th FS, Operation Enduring Freedom, 2011 (USAF/MSgt. W. Greer)

Toujours est-il que le remplaçant light du A-10 (ou OA-10) n’est pas encore dans les tuyaux … un constat inquiétant pour l’US Army, qui n’est guère convaincue par les promesses du F-35 en matière de CAS

CAS, avion léger ou avion lourd, le débat est toujours d’actualité. Ici, un ‘gros méchant Sky’ en Algérie

OA-X a-t-il du plomb dans l’aile ? A suivre, donc …

Alexandre et escadrilles.org