Fil conducteur : Accueil » Actualités France » L’US Navy confiante ……

L’US Navy confiante … dans le F-18

Écrit le 06/04/18, dans Actualités France

La flotte de Super Hornet va être modernisée

Ne pas placer tous ses œufs dans le même panier … Alors que l’US Navy va recevoir 10 F-35C au titre du lot 11 de la LRIP (Low Rate Initial Production), elle obtient le financement d’une modernisation dite Block 3 de ses F-18E/F.

Un F/A-18E de la VFA-25, lancé du CVN-75 USS Truman

Le programme SLM (Service Life Modification) du Super Hornet permettra de porter la durée de vie des cellules de 6000 à 9000 heures, et d’amener l’essentiel de la flotte (450 avions au Block 2) à un standard Block 3 qui comporte de grosses transformations au niveau de la mise en réseau du système d’armes et en particulier des capacités de ciblage et de partage de données avec le système tactique intégré de la Navy. De plus, les avions Block 3/SLM bénéficieront de réservoirs de pétrole conformes.

F18-Rafale_JTFEX08_P-Sola

Rafale et Super Hornet continueront à se rencontrer pendant deux décennies

L’ensemble de ces travaux sera exécuté au niveau industriel par l’usine de Saint-Louis, sur un cycle d’un an, qui permettra à Boeing de traiter 40 à 50 F-18 par an. Chaque Carrier Air Wing bénéficiera d’au moins un escadron de Super Hornet Block 3 dès 2024, avec un second en 2027-2028.

Les USA et Boeing font le forcing pour vendre le Super Hornet … et ça marche

Avec le second souffle de ventes à l’export (Koweït, Canada, Malaisie peut-être), Boeing peut maintenir une chaîne de production de F-18 pendant pas mal d’années (2 avions par mois) et ouvrir une seconde ligne dévolue au programme SLM de la Navy.

L’Inde s’intéresse au Super Hornet … et au Rafale !

Une belle pierre dans le jardin de ceux qui ne juraient que par la soi-disant 5ème génération … et un caillou dans la chaussure de ceux qui espéraient se retrouver seuls sur certains marchés à l’export (futur avion naval indien, par exemple).

Alexandre et escadrilles.org, source Defense News