Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » Centenaire de la RAF :…

Centenaire de la RAF : ‘reduce to produce’ …

Écrit le 08/02/18, dans Actualités Internationales

… et ‘Per ardua ad astra’ ?

Le 29 janvier, la Royal Air Force annonçait sa décision de ‘scrapper’ 16 Typhoon biplaces de première génération (ZJ800 to ZJ815), composante d’un projet plus global visant à économiser 800 millions de livres (par an ?) sur le coût d’utilisation de sa flotte de combat. Selon le commandement, cette action sera conduite sous le nom de ‘Reduce to Produce‘ et permettra de générer pour 50 millions de pièces détachées par avion déconstruit. Une opération similaire avait accompagné la réduction de la flotte de Tornado.

Typhoon 2007 ZJ808

Typhoon biplace ZH 808, en juin 2007: un des 16 avions qui seront ‘déconstruits’

La dame centenaire – elle naquit le 1er avril 1918 suite à une anticipation géniale de ce qu’allait devenir l’arme aérienne (1) – nous a certes habitués à des décisions audacieuses et justifie ce mouvement par l’inutilité relative des biplaces dans le cursus de formation des pilotes de Typhoon britanniques. Les simulateurs ont fait leur trou, et le jeune PIM peut désormais être lâché directement sur monoplace.

Typhoon_ZK349_fb

Typhoon ZK 349 aux couleurs de la Bataille d’Angleterre, vu à Coningsby

Que les anglophobes patentés ne se réjouissent pas: avec 802 aéronefs en service dont 218 avions de combat (81 Tornado et 137 Typhoon), la Royal Air Force est encore la plus puissante d’Europe. De plus, c’est une force aérienne généreusement dimensionnée du point de vue du transport, des hélicoptères lourds (plus de 60 CH-47) et du renseignement. Last but not least, d’après ce qui est consultable, le pilote moyen de la RAF vole beaucoup plus que le pilote moyen de l’Armée de l’Air.

Typhoon_ZK344_fb

Typhoon FGR.4 ZK 344 : il ne sera pas ‘déconstruit’ avant quelque temps …

L’expression employée le 20 août 1940 par Winston Churchill, ‘Never was so much owed by so many to so few‘ demeure vivace dans les mémoires: la RAF restera chouchoutée par les Britanniques pour avoir gagné la Bataille d’Angleterre (aidée en cela par l’insularité du royaume, quand même). Cependant, ne faut-il pas s’inquiéter de ce ‘streamlining’ voulu outre Manche ?

Surtout que, les vents dominants soufflant d’Ouest sous nos latitudes, les évolutions anglo-saxonnes sont toujours peu ou prou adoptées de ce côté-ci de la Manche … et que, influencée par ce brin de latinité qui caractérise l’organisation à la française ‘voulue par en haut’, elles produisent parfois quelques effets délétères … (2)

Le projet de LPM 2019-2025, bientôt public, va bientôt nous rassurer, puisque les milliards pleuvront sur les armées, selon la grande presse !

Alexandre et escadrilles.org

(1) Les hiérarques conservateurs de la défense en France tergiversèrent huit années avant le décret de 1933 créant l’Armée de l’Air (voir le livre de Patrick Facon, 2009, Histoire de l’Armée de l’Air)
(2) Voir par exemple nos performances en MCO aéronautique, souvent relatées sur Escadrilles.