Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » Belgique : retour des…

Belgique : retour des F-16

Écrit le 28/12/17, dans Actualités Internationales

Nouvel An en famille pour les KB boys

Les quatre F-16 de la Force Aérienne Belge qui formaient le plot Desert Falcon depuis 18 mois sont rentrés à Kleine-Brögel. Pilotes et équipes techniques ont manqué un Noël familial, mais ils fêteront Nouvel An à la maison.

Patrouille de F-16 (ceux-ci sont du 2e Wing de Florennes)

Selon le communiqué, les Belges n’ont pas chômé puisqu’ils ont porté 5% de l’effort de la coalition, avec 6080 heures de vol, 605 missions et 2089 cibles ‘observées’. Bravo les Belges ! Selon le site Airwars, ils auraient effectué 8 % des strikes de la coalition, hors USA.

Le FA-130, un des quatre avions déployés au Levant …

Dans la cadre d’un accord bi-latéral, les Pays-Bas devaient assurer le relais de la Belgique après les premiers 6 mois, début 2017, mais ils avaient passé leur tour. Si des F-16 de la KLu sont partis en Jordanie cet automne, au nombre de 15, c’est pour rejoindre la Force Aérienne Jordanienne dans le cadre d’une transaction (ils portaient d’ailleurs les cocardes du royaume hachémite à leur décollage) …

… avec le FA-131 (les deux autres étaient les FA-95 et FA-98)

Rappelons que les royaumes de Belgique et des Pays-Bas ont conclu un accord révolutionnaire concernant les opérations de leurs forces aériennes respectives : celles-ci agiront en tandem pour la police du ciel, à l’image de ce qui était prévu pour le plot Desert Falcon.

Ayant parfois l’occasion d’observer des praticiens du vélo en tandem, j’ai remarqué que dans 95% des cas un des membres du binôme pédalait moins que l’autre : celui qui est derrière !

Pas moins de 15 F-16 hollandais ont mis le cap sur la Jordanie cet automne … dans le cadre d’une vente

Toutefois, le mauvais esprit n’est pas de mise ici, puisque la KLu va occuper le plot levantin au premier semestre 2018, ne réitérant pas son psshsht de début 2017, … ce qui aurait été de mauvais augure d’ailleurs.

Car lorsque les deux forces aériennes seront équipées de F-35 (n’en doutons pas *) … il faudra qu’elles pédalent dur pour assurer un plot de quatre avions en opex OTAN !

Alexandre et escadrilles.org

* Si d’aventure le gouvernement belge ne se rend pas aux arguments de la standardisation otanienne made in USA, et choisit le Rafale, il y a fort à parier que la Force Aérienne sera souvent aux avant-postes des opex.