Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » Bon anniversaire, Chammal

Bon anniversaire, Chammal

Écrit le 20/09/17, dans Actualités Internationales

.

Trois années de fort coup de vent …

Chammal a trois ans.
Et oui, cela se passe à 3000 km de nous, mais on n’oublie pas cet anniversaire ! Pour l’activité aérienne, Chammal représente en trois années 7136 sorties avec 1375 frappes.

Un Boeing du Bretagne abreuve une patrouille de Rafale Armée de l’Air/Marine

En ce qui concerne les frappes, l’effort de guerre français doit être placé en regard de l’action de la coalition occidentale, qui revendique à ce jour 26 871 strikes pour presque 100 000 munitions larguées. Dans l’ensemble, pour la coalition, les bombardements se répartissent pour moitié en Irak et pour moitié en Syrie.

Rafale Marine bien chargés, avec deux configs distinctes

A peu près 68% des strikes sont à l’actif des USA, le reste revenant aux sept nations qui participent aux missions armées (Australie, Belgique, Canada*, Danemark, France, Pays-Bas, Royaume-Uni). (* le Canada a cessé ses strikes en 2016)

Le Rafale apporte confort, endurance et polyvalence

Car plusieurs grands pays de l’OTAN se sont abstenus ! D’après le site Airwars, les forces françaises auraient effectué 27% des strikes hors USA, un peu moins que la Grande-Bretagne (29,5%), qui cependant bénéficie des Reaper armés.

2000D: une grosse part de l’effort depuis décembre 2014

Les forces françaises, principalement aériennes, auraient ainsi effectué quelque 8,5% des frappes de la coalition, depuis septembre 2014.

Avec Arromanches 1, le SEM de guerre connut son chant du cygne

Du côte des statistiques délivrées par l’Etat-Major des Armées, on peut relever un total de 7135 sorties aériennes du 19 septembre 2014 au 19 septembre 2017, avec 1375 frappes et 2152 objectifs détruits.

Statistiques des sorties hebdomadaires sur trois années: l’effet ‘GAN’ est visible. (*) voir en pied de page pour la méthode …

La totalité des chasseurs bombardiers, ainsi que les Atlantique de la Marine, ont contribué à ces frappes: pour les forces aériennes l’opération Chammal est de loin la plus grosse action armée depuis la guerre d’Algérie: les missions avec armement représentent 70% des sorties.

2000N des FAS: du stratégique au tactique, il n’y eut qu’un pas !

Les forces aériennes de la coalition ont ainsi fortement contribué au recul majeur des armées terroristes de Daech sur les fronts irakiens et syriens: on peut même affirmer que sans elles, rien n’aurait été possible.

Atlantique: la Pat’Mar mène à tout, c’est bien connu

Il est trop tôt pour savoir quels seront les gains de cette opération en terme de démocratie, de stabilité, et de paix future dans la région, mais au moins est-on certain qu’une très grosse catastrophe a été évitée.

Le Berry, engagé par période depuis Al Dhafra (sauf erreur de ma part)

Côté français, avec en moyenne 45 sorties hebdomadaires depuis 3 ans, la contribution est majeure sur le plan de charge des forces aériennes. Le transport logistique métropole-Levant n’est d’ailleurs pas pris en compte dans ce total de 7136 sorties.

Un flux continu de logistique aérienne où Atlas a sa place

Chammal représente sans doute une part majeure de cette fameuse enveloppe OPEX qui va maintenant être débitée sur le budget propre des Armées. Des généraux se sont exprimés là dessus.

Des OPEX et des hommes: sans les mécanos rien ne vole

Avec la prise prochaine de Raqqa, l’opération Chammal pourrait connaître une relative décrue dans le nombre de frappes. Mais la réactivité nécessaire face à un ennemi toujours nombreux et davantage dispersé impose de maintenir la pression au niveau du nombre de sorties.

Des OPEX et des hommes: pour beaucoup, la vie de famille est sous pression

La BAP Levant permet de voir venir pour ce qui est des infrastructures, mais l’indisponibilité temporaire du GAN est un facteur de contraintes significatif pour notre potentiel de combat aérien, dans le cas d’un éventuel coup de chaud.

Chammal c’est aussi 100% d’armes guidées

Remerciements, très très humbles félicitations, et encouragements aux militaires engagés dans cette opération !

Alexandre et escadrilles.org

(*) Explications pour le graphe: toutes les données sont tirées des Points de Situation Hebdomadaires de la page facebook ‘Opérations’ de l’EMA. J’ai dû interpoler, déduire et approximer quand:

  • je n’ai pas trouvé de point hebdomadaire mais des compte-rendus pour plusieurs semaines groupées
  • le nombre de sorties n’apparaissait pas
  • il n’y avait pas de point hebdomadaire (2014)
  • c’était des missions et non des sorties qui étaient données (1e partie de 2015)

Pour le reste, se reporter à la citation de Winston Churchill sur les statistiques … :))