Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » MAKS 2017, la Russie…

MAKS 2017, la Russie fait son show

Écrit le 31/08/17, dans Actualités Internationales

.

18-23 juillet, le salon du Bourget russe à Ramenskoye

MAKS est le pendant du salon du Bourget: en général il a lieu tous les 2 ans à Ramenskoye, près de Moscou.

Une des perles du Salon, le SR-10 du bureau d’études privé KB-SAT (Russie)

Cette année sa date fut déplacée, du 18 au 23 juillet, un autre événement majeur concernant l’armée russe ayant lieu sur la base de Kubinka, fin-août.

Toutes les variantes du Sukhoi Flanker sont présentées

Comme le salon du Bourget, les premiers jours sont réservés aux professionnels, avec en fin de semaine l’ouverture pour le public.

La patrouille Al Fursan des EAU présente ses couleurs

Cette année, on trouvait peu de représentants étrangers, les tensions politiques expliquant ce peu de participation.

Deux MB-339 des Emirats Arabes Unis

Il y a quelques années, nous avions pu voir à MAKS B-52, F-15, Rafale, PAF …

Un Su-30 des Russian Knights, en vol inversé … à l’image des diplomaties européennes qui tentent de suivre pas à pas les contorsions états-uniennes …

L’exposition statique est en majorité militaire, presque toute la panoplie des appareils constituant l’armée de l’air russe y étaient présents, les seuls absents notables étant les MiG-31 et Su-25.

Le Tu-95 Bear D présenté au statique

Le T-50, qui est devenu Su-57, était également invisible sur le parking, caché après sa présentation en vol, pour des raisons de secret.

Le Sukhoi T-50, en passe de devenir Su-57 dans sa version de série

Concernant la partie dynamique, nous avons pu voir des démonstrations époustouflantes des Su-30 et Su-35, la poussée vectorielle permettant des figures ‘impossibles’.

Le présentateur Alpha avec son Su-27

Même si la panoplie militaire occupa la majorité des démonstrations, il y avait également des avions civils.

Sukhoi, décidément très en vue, présentait son Super Jet 100 … qui peine à se faire une place

Le spotter était toujours positionné à contre-jour, dommage, avec des barrières de 2 m de haut …

Le Sukhoi 34, avion tactique de nouvelle génération, ici avec des moyens de défense conséquents

Notre but, après ce salon, était de voir les départs des principaux bombardiers: Tu-22, Tu-160 et Tu-95.

Le Yak-130 pourrait en théorie intéresser l’Armée de l’Air pour remplacer les Alphajet de Cazaux …

La barrière de la langue ne facilitant pas les échanges, il était facile pour les militaires de ne pas répondre a nos questions concernant ces départs, mais je pus échanger avec un membre d’équipage pour connaître des paramètres utiles.

Une version très ‘dentue’ du même Yak, qui semble adaptée aux missions d’appui … pourquoi pas en Afrique ?

Restait à savoir si nous aurions la possibilité de spotter ces départs, sachant que Ramenskoye est une base d’essais, une piste de 5000 mètres étant d’ailleurs prévue pour accueillir la navette Bourane.

Le MiG-29, version SMT, sera bientôt rejoint par le MiG-35, un -29 de nouvelle génération

Dès le mardi matin, la reconnaissance des points de spotting nous indiqua qu’un seul était utilisable: comme nous ne voulions prendre aucun risque vis-à-vis des autorités militaires, voir les départs nous comblerait déjà.

Le Tu-95 au départ, un bombardier qui évoque la Guerre Froide

Cependant, quelques moscovites étant présents avec des appareils photos, l’un d’eux nous confirma la possibilité de spotter sans être inquiétés.

Belle vue du Tu-22M3, également sur le point de quitter Ramenskoye

Cette journée sera pour nous autres, spotters, divine: ballet de Su-30, Su-35 , Yak-130 , MiG-29 égyptien, avions de transport An-26, AWACS Il-78 … Nous devrons attendre 17 heures pour voir en quelques minutes les Big Three russes, Tu-22, Tu-95, Tu-160, prendre leur envol vers leurs bases.

Le Tu-160 Blackjack, que l’on verra bientôt au large des côtes françaises et britanniques … si les bonnes habitudes ne se perdent pas !

En raison de l’utilisation de ces avions sur des théâtres extérieurs, ils étaient équipés de porte-missiles de croisière.

Eclatement avec leurres IR pour les Russian Knights et leurs Su-30

Nous attendons 2019 avec impatience, avec, espérons-le, de nouveaux points de spotting !

Un des avions emblématiques de la Grande Guerre Patriotique … vous l’avez reconnu !

Copyright: Jacky 77 avec Alain 57, pour les photos.

NB:  les légendes des photos sont de la rédaction, elles n’engagent pas les auteurs de ce reportage.