Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » F-1, pour une bouchée…

F-1, pour une bouchée de pain (màj)

Écrit le 29/06/17, dans Actualités Internationales

Seconde carrière pour les Mirage de l’Armée de l’Air

C’est le quotidien La Tribune qui l’a annoncé la semaine dernière, les F-1 retirés du service et stockés à Chateaudun devraient trouver acquéreur aux USA. Le journal parle de 64 avions vendus pour un montant de 25 millions d’euros … ce qui ferait … 390 000 euros par avion !

F-1B 2012 118-SL

Le prix de la ferraille ? En tout cas, même pas le prix d’un Cirrus SR-22 neuf.

Cirrus SR-22 Salon

Un des Cirrus SR-22 de Salon

S’il est réjouissant de voir revoler une partie de ces F-1 (certains serviront probablement de magasins à pièces détachées), le contribuable qui sommeille en nous s’étonne d’un prix aussi ridicule … la somme d’argent qui reviendrait au budget de l’Etat est dérisoire (et l’Etat, c’est nous). Evidemment, ces Mirage passeront en révision générale avant de reprendre du service (plusieurs millions par appareil, certainement).

F-1CR Presto 1827

Et oui, il paraît que je vaux le prix de la ferraille ! (Marsan, printemps 2014)

Mais quand même, c’est la grande braderie !
A l’heure où l’Etat est si avare au moment d’offrir à ses Armées les matériels neufs dont elles ont cruellement besoin …

Alexandre et escadrilles.org

Mise à jour du 12 juillet: Le quotidien La Tribune confirme cette vente, mais au consortium ATAC. Petite précision quand même, la version F-1CR (la plus nombreuse dans les stocks) a surtout été remplacée par les drones Harfang et Reaper.
Quant aux Rafale évoqués dans l’article, la somme de 25 millions d’euros ‘âprement’ négociée par l’Etat permettrait d’en acheter UN … mais sans réacteur, sans radar, et sans SPECTRA. Du coup, l’avion n’aurait même plus besoin de siège éjectable. Encore une économie ! Bravo à nos technocrates.