Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » F-35 : l’OTAN r(é)assuré…

F-35 : l’OTAN r(é)assurée … (màj)

Écrit le 04/05/17, dans Actualités Internationales

Le F-35A mis en avant par l’USAF … et Lockheed-Martin

Le détachement de huit Lighting II à Lakenheath donne lieu à certaines gesticulations, parfois d’un intérêt militaire discutable: ainsi deux avions du 34th FS (Hill AFB) se sont posés pour quelques heures sur la base d’Amari en Estonie, le 25 avril.

Un des deux F-35 en visite en Estonie le 25 avril

Deux F-35A ont ensuite rejoint la douzaine de F-15C des 125th et 159th FW sur la base de Graf Ignatievo en Bulgarie, le 28 avril, pour des sorties conjointes. Cette base est le théâtre habituel des exercices Thracian Eagle.

Encore en cours de développement, le F-35A devrait être 100% opérationnel en 2018

Les mouvements de ces patrouilles de F-35A sont probablement davantage faits pour assurer la visibilité du ‘wonder-fighter’ en Europe que pour participer aux mesures de ‘réassurance’ prônées par l’administration américaine depuis l’annexion de la Crimée par la Russie.

Comment alors s’expliquer l’absence du F-35 au prochain Salon du Bourget ? Des officiels US ont bien tenté d’en imputer la responsabilité aux organisateurs du Salon, à tort. Est-ce que l’exhibition d’un chasseur ‘multirôle de 5e génération’ à la manoeuvrabilité proche de celle d’un Mirage III serait de nature à déconstruire le mythe de l’avion-miracle ?

Mise à jour le 8 mai : double rétro-pédalage arrière, des officiels US annoncent que le F-35 (A?) sera présent au Bourget (source Defense News).

Alexandre et escadrilles.org