Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » India closer to Rafale

India closer to Rafale

Écrit le 22/04/16, dans Actualités Internationales
.

.

« On n’a jamais été si proches de la signature » … pourraient dire les protagonistes

Les sources proches du gouvernement indien auraient affirmé que les négociations sont à un stade avancé et que la signature du contrat pourrait intervenir rapidement (peut-être d’ici un mois). Ce qu’a également suggéré la direction de Dassault.

Oiseau déjà mature mais de haute technologie, le Rafale rentre-t-il dans la case 'génération 4.5' ?

Oiseau de haute technologie, déjà mature, le Rafale rentre-t-il dans la case ‘génération 4.5’ ?

Le nombre d’avions commandés serait bien de 36, mais il subsiste une inconnue sur une option pour une tranche complémentaire (on parle de 18 ?). L’accord prévoit aussi le volet formation du premier noyau de pilotes, en France, ainsi que très probablement la fourniture d’un simulateur complet et de sa logistique.

L’accord âprement négocié se fait sur une configuration technique figée un an plus tôt, avec une capacité AASM, SCALP et MICA+Meteor. Et bien entendu le radar RBE AESA et l’OSF-NG.

Les Rafale indiens pourront emporter 10 tonnes de bagages

Les Rafale indiens pourront emporter 10 tonnes de bagages de toutes sortes

Les parties ont conclu également un accord sur la maintenance de la flotte pendant 10 ans, incluant une cible contractuelle sur le taux de disponibilité (de combien ?). C’est un élément nouveau qui va au-delà de la fourniture de pièces de rechange.

Bien entendu, le contrat comprend vraisemblablement un volet ‘infrastructures au sol’ significatif: bâtiments opérationnels durcis et câblés à la mode ‘Rafale’, avec logistique de maintenance associée.

Beaucoup de biplaces pour l'Inde ...

Beaucoup de biplaces pour l’Inde …

Le contrat stipule un montant de 50% en offsets pour les parties indiennes, avec 20% du montant en composants de Rafale fabriqués en Inde (donc 1,5 milliards d’euros), et 30% (donc 2,3 milliards) en investissements de recherche spécifiquement ciblés sur le secteur de la défense. Tout le team Rafale est concerné.

Le prix évoqué (7,8 milliards d’euros) est donc loin de ne représenter que la fourniture des avions et il serait fantaisiste et faux de déduire le prix d’un ‘Rafale indien’ par une simple division (7,8 / 36).

D'ici 10 ans, Su-30MKI et Rafale, noyau dur de Bharat

D’ici 10 ans, Su-30MKI et Rafale, noyau dur de Bharatiya Vayu Sena

Le contrat prévoierait la livraison d’un premier oiseau 20 mois après la signature, sachant que la flotte de Rafale serait basée sur les deux façades continentales de l’Inde, au nord-ouest (Ambala) et au nord-est.

Cette flotte initiale sera la pointe de l’épée de la force aérienne indienne, qui a subi une érosion sévère de son potentiel matériel ces 10 dernières années, malgré l’entrée en service du Su-30MKI, une plate-forme puissante mais plutôt spécialisée en air-air.

La Marine indienne pas concernée, ..., pour l'instant

La Marine indienne pas concernée, …, pour l’instant

Pour les industriels français, ce contrat représentera la garantie de la continuation de la filière Rafale. Pour la France et l’Inde, un pas majeur vers une coopération technique plus étroite.

Alexandre et escadrilles.org