Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » Les Mirage ont quitté…

Les Mirage ont quitté le Niger

Écrit le 01/03/16, dans Actualités Internationales

L’Armée de l’Air simplifie son dispositif de combat

L’Armée de l’Air a retiré son dispositif de chasse de la plate-forme de Niamey, les Mirage 2000C du 2/5 Ile-de-France ayant rejoint leur base d’Orange en fin de semaine dernière. Il est vrai qu’après le départ des deux 2000D pour H5, les Mirage bleus n’avaient plus que leurs canons de 30 mm comme arguments face aux colonnes terroristes (vu que l’utilisation de bombes lisses dans ce type de combat est problématique). Niamey demeure la base des drones du 1/33 Belfort.

Retour des 2000 bleus au pays du ciel bleu

Retour des 2000 bleus au pays du ciel bleu

Sur l’arc de crise qui va de la BSS au Moyen-Orient, l’AA dispose encore du détachement de 4 Rafale à N’Djamena, puis plus à l’Est, des Mirage du 3/11 Corse (7 ou 8 avions à Djibouti), puis au Nord-Est, des Rafale du 3/30 Lorraine (six à Al Dhafra, aux dernières nouvelles), et enfin plus au Nord, du détachement de la 3ème Escadre (actuellement, 8 Mirage en Jordanie). Il faut du monde à la logistique et au ravitaillement en vol pour faire fonctionner ces 25 chasseurs outremer.

Aux couleurs du 3/3 Ardennes, ce 2000D décolle de H5 avec ses GBU

Aux couleurs du 3/3 Ardennes, ce 2000D décolle de H5 avec ses charges offensives

Le dispositif de combat de l’Armée de l’Air va encore évoluer en 2016, puisque les plans prévoyaient un retour du 3/30 Lorraine en métropole, et un déménagement du 1/7 Provence vers la région troublée. Cet échange pourrait donner lieu à une nouvelle configuration du dispositif de l’aviation de chasse au Moyen-Orient, et en Afrique. Qui vivra verra …

Alexandre et escadrilles.org