Fil conducteur : Accueil » Actualités France » Crusader: le 22 côté…

Crusader: le 22 côté hublot …

Écrit le 03/01/16, dans Actualités France

Quand le Crouze 12F-22 voulut se faire la belle …

En 1969, lors de la croisière de l’escadre de l’Atlantique, le Crusader 22 de la 12F manque de se retrouver à l’eau à cause d’un incident technique sur le Foch. Cet épisode est évoqué dans notre historique de la 12F sur réacteur.

Foch_Hambourg

Le Foch en escale diplomatique à Hambourg en 1969: un pont garni

René Guérisec était patron d’appareil à la 12F, son avion attitré était le 23, mais ce jour-là, le 5 février 1969, il avait pris en charge le Crouze 22.

Crouze_patrouille

Une patrouille de Crouze, avec la décoration de cette époque ‘à la US Navy’

Lors des opérations de catapultage, le 22 était en position de numéro 2, lorsque l’avion précédent, un Etendard, mis pleins gaz.

Foch_pont

Le pont du Foch, avec Alizé, Etendard et Crouze

Mais le paravent, un panneau qui se dresse entre deux avions en attente de décollage, resta bloqué en position basse, exposant le 22 à toute la puissance du souffle du réacteur.

Crouze_12F-22_a

Le Crouze 22 de la 12F, à l’issue de sa glissade du 5 février 1969

Le 12F-22 partit donc en glissade, puis bascula dans le parapet latéral, se retrouvant dans le ‘boulevard’. Sa chance de ne pas basculer à la mer provint du blocage de la roulette de nez.

Crouze_12F-22_b

Plus de peur que de mal, le pilote est sorti de l’avion et le Crouze 22 sera réparé

René se souvient encore du sang froid du pilote (LV Witrand) qui dans la seconde du basculement demanda la ‘permission’ de couper les gaz.

Crouze_12F-17

Le Crouze 17 de la 12F sur l’ascenseur du Foch, sa carrière sera beaucoup plus longue que celle du 22

L’heure fatidique n’était donc pas arrivée pour le 22: ce Crusader préféra finir ses jours dans la verte à Landivisiau, victime d’une panne de réacteur en finale, le 8 décembre 1977 (éjection du pilote, sain et sauf).

Pilotes_Crouze

‘Ceux qui les montent’: assemblée de Crouzemen des flottilles 12F et 14F. Parmi eux: Chenon, Doumerc, Marquesy, Régnault, Scezinski, Muller, Thooris, Le Pichon (commandant 12F), Dham (RIP), Rey, Hautot, Argouse, Gunct, Veit, …

Peut-être qu’à sa manière, le 22 avait voulu saluer le CC Witrand, qui avait quitté le commandement de la flottille 12F, le 8 septembre précédent ?

Mecaniciens_12F_1

‘Ceux qui les démontent’: mécaniciens de la 12F à l’issue d’un point fixe sur le 23. Ils se reconnaîtront et auront peut-être d’autres anecdotes sur le Crouze …

Copyright: René Guérisec et escadrilles.org