Fil conducteur : Accueil » Actualités France » Armée de l’Air, les…

Armée de l’Air, les Fennec à l’honneur

Écrit le 14/06/15, dans Actualités France

Fennec_2014_WA-

Anniversaires pour les hélicoptères d’Orange

L’escadron d’hélicoptères 5/67 Alpilles et le centre d’instruction des équipages d’hélicoptères (CIEH 341) Colonel Alexis Santini ont célébré leur quarantième anniversaire au cours d’une cérémonie qui s’est tenue sur la base aérienne 115, le 27 mai dernier. Depuis sa création à Chambéry, le 1er mai 1975, le CIEH assure l’instruction du personnel navigant sur hélicoptères.

Fennec_2015_VP-5154

Les Fennec sont les dignes successeurs des Alouette II et III …

Depuis le H34, le CIEH a volé sur Alouette II et Alouette III, Puma, Écureuil, Fennec, Super Puma. Son activité s’étend aussi aux escadrilles présentes dans les autres escadrons. Il a déménagé à plusieurs reprises: en 1985 vers Francazal, en 2006 vers Frescaty, et en 2011 vers la BA 115. Le CIEH est commandé par le LCl Villevieille. Afin de maintenir la qualité de l’instruction dispensée, le CIEH participe régulièrement aux engagements opérationnels des escadrons d’hélicoptères de l’armée de l’air.

Fennec_VP_2015-5187

… avec en plus l’avantage significatif d’être biturbines.

De son côté, l’EH 5/67 Alpilles a effectué plus de 83 000 heures de vol depuis sa création, dont 38 000 en mission; il a évacué 1 300 personnes au cours d’inondations ou de sauvetages en mer, et secouru 130 blessés. De plus, l’Alpilles participe à la posture permanente de sûreté aérienne: l’escadron met en œuvre les mesures actives de sûreté aérienne (MASA) en tenant un équipage (dont un tireur d’élite) et un hélicoptère prêts 24h/24, 7 jours/7.

Fennec_Sangaris-3

Dans les régions de montagne et de forêt, l’hélicoptère est indispensable pour éclairer …

Comme le CIEH 341, l’EH 5/67 a souvent fait son balluchon dans le passé: initialement basé à Istres, il déménagea à Aix-les-Milles en septembre 1982, avant de revenir sur la BA 125 en juillet 2001, pour enfin s’établir à Orange en août 2011. L’unité est engagée en opérations extérieures depuis 2009: l’EH 5/67 assure le détachement hélicoptère de Libreville, mettant ses capacités au service des éléments français au Gabon.

Fennec_Sangaris-1

… et éventuellement appuyer les troupes qui évoluent au sol.

L’escadron intervient aussi dans l’opération Sangaris, en République centrafricaine: les Fennec assurent le renseignement au profit des troupes au sol et l’appui feu. En Centrafrique, les missions permettent de constater si certains groupes sont armés, d’observer les convois des différents protagonistes, et de reconnaître l’itinéraire qu’empruntent les forces alliées.

Fennec_Sangaris-2

Sangaris, mai 2015: le ‘DetFennec’ partage le bivouac des troupes au sol.

Le ‘DetFennec’ de Sangaris a récemment expérimenté la ‘nomadisation’: c’est-à-dire qu’au lieu d’opérer à partir d’une base avancée, il a effectué ses missions en accompagnant les troupes au sol.

Fennec_Sangaris-5

Sangaris: reconditionnement des hélicos sur  bivouac prés de la ville de Boda.

Le fait de bivouaquer avec les ‘trosols’ présente le double avantage de pouvoir rayonner sur une grande distance  autour de l’installation et de traiter directement les informations recuillies en vol, au profit des éléments terrestres.

Fennec_Sangaris-4

Avec des effectifs limités, l’opération Sangaris suscite les innovations tactiques …

Grâce à sa rapidité, sa mobilité et la précision des informations qu’il récolte, le Fennec apporte une plus-value à l’action de la force Sangaris: plus de 600 heures de vol ont été accomplies depuis le début du détachement. En même temps, l’opération permet d’innover en terme de tactique d’emploi de l’hélicoptère.

Alexandre et escadrilles.org