Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » Arctic Challenge 2015

Arctic Challenge 2015

Écrit le 21/05/15, dans Actualités Internationales

Challenge aérien en Arctique

Les Américains et les Russes ont apparemment réussi un coup pas évident: recréer une atmosphère de guerre froide en Europe. Du coup, les gouvernements européens sont obligés de se détourner de leur préoccupation prioritaire, favoriser le bizness, pour faire l’inventaire de ce qui fonctionne encore au niveau de leur défense.

Tu95_FinishAF

Quand la presse tricolore s’émeut de l’incursion de deux Ours au dessus de la Manche

En première ligne, l’OTAN, avec la capacité a établir la suprématie aérienne sur un théâtre, en face d’un challenger qui dispose de forces significatives en nombre et en qualité. En effet, si la suprématie aérienne ne suffit pas à gagner une guerre (on le constate chaque jour), on ne gagne pas une guerre sans supériorité aérienne.

Tu26_FinishAF

… Les promenades des oiseaux russes sont courantes au-dessus de la Baltique.

L’Arctique est une zone de confrontation potentielle (et future) entre la Russie et le ‘monde occidental’, ce sera peut-être inscrit dans le prochain Livre Blanc. Les forces aériennes européennes locales sont dotées de matériels disparates et en petit nombre, face au grand voisin, et de plus, ni la Suède ni la Finlande ne relèvent du commandement intégré de l’OTAN. Même si un mouvement d’attraction est perceptible.

Su34_FinishAF

Attrape-moi si tu peux … mais pour un Fullback, il faut courir vite !

D’où la nécessité, en ces temps d’annexion de Crimée, de vérifier comment peut fonctionner une défense aérienne commune sur la zone de contact arctique: c’est l’objet de l’exercice Arctic Challenge 2015, qui va se dérouler du 22 mai au 5 juin. Il fait suite à d’autres exercices menés conjointement cette année entre les USA et les pays européens, tel Thracian Eagle, le mois dernier. Et bien sûr, ‘Frisian Forge’ …

F15_80029_ThracianEagle2015

Quand le loup hurle, les brebis européennes sont contentes d’avoir un berger … quitte à se faire tondre ensuite: ici les magnifiques F-15 de la Louisiana ANG en Bulgarie font les chiens de berger (Thracian Eagle 2015)

Dans ce contexte, Arctic Challenge visent à entraîner les forces des trois pays de la ‘zone de contact’ à opérer de façon conjointe, ce qui se fait tout naturellement en utilisant le cadre OTANien. L’exercice verra des F-18 finlandais opérer depuis Bodo (Norvège) et depuis Rovaniemi, et plus de 100 avions de combat vont participer à Arctic Challenge, y compris des unités d’Allemagne, des Etats-Unis, de France, de Grande-Bretagne, de Hollande, et de … Suisse.

F16-F18-Gripen_FinnishAF

L’union fait la force … mais les espaces aériens scandinaves sont vastes !

Ce dernier pays est en effet de plus en plus présent dans les exercices de l’OTAN, au moins pour les forces aériennes, bien que les politiciens helvètes ne cessent de clamer la neutralité de la Confédération. Ce n’est pas le moindre des paradoxes que l’on observe quand on s’intéresse aujourd’hui aux affaires de défense (déjà rien qu’en France, on est servi …).

F18_2014_J020

La Force Aérienne Helvétique: plus OTANienne que moi, … tu es neutre !

Tout l’espace aérien du Nord scandinave sera concerné par les missions aériennes qui auront lieu du 25 au 29 mai, et du 1er au 4 juin, et seulement entre 9h00 et 21h00 (tout au moins pour ce qui est prévu). L’exercice consistera en 2 à 4 vagues journalières, celle du matin et du soir étant d’importance modérée, alors que celles de l’après-midi seront plus massives. Les équipages ne profiteront donc pas du soleil de minuit, du moins en vol.

F18_Eline-Johansen

Deux F-18 de l’Ilmavoimat s’envolent d’une base … non lapone !

Le commandement de l’exercice est tri-céphale (Norvège, Finlande, Suède), sous la direction du brigadier général Jan Ove Rygg (RNAF) et les quatre principales bases impliquées sont Rovaniemi, Bodo, Orland, et Kallax (Suède).

F18-Gripen_FinnishAF

F-18 finlandais et Gripen suédois, au-dessus de la Baltique

Pour ce qui est des avions et équipages impliqués, c’est du lourd: 8 à 12 F-16 norvégiens, 16 Gripen (suédois, bien sûr), 8 à 12 Eurofighter allemands, 12 F-16 US, 4 à 8 Tornado GR4 et 4 Hawk britanniques, et 6 à 8 F-18 suisses. Des appareils de veille aérienne et de ravitaillement en vol sont fournis par la Suède, l’Allemagne, les USA et l’OTAN.

2000_2014_45-EF

Pas de chômage technique pour les ‘Cigognes’, qui vont migrer vers Rovaniemi

N’oublions pas non plus la présence tricolore, qui sera matérialisée par un détachement du 1/2 Cigognes, lesquels côtoieront sur la base de Rovaniemi des Gripen et des Hornet.

Tu95+Finish AF

Les Ours russes ne sont pas invités à la petite fête … En théorie !

L’exercice Arctic Challenge promet d’apporter des enseignements très importants.

Draken J-35XS DK-266

Avis aux amateurs d’émotions fortes, le mot ‘spotter’ ne faisait pas partie du vocabulaire scandinave jusqu’en 2005 au moins, et les photographes -même animés des plus purs desseins aéronautiques- étaient notoirement malvenus aux alentours de plusieurs des bases mentionnées.

Alexandre et escadrilles.org