Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » Garuda-5: carton plein…

Garuda-5: carton plein pour le « Lorraine »

Écrit le 13/06/14, dans Actualités Internationales

Aviateurs indiens et français coopèrent

«De forts liens d’amitié». C’est ainsi que le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air, a défini les relations entre l’armée de l’air française et l’Indian Air Force (IAF) à l’occasion de sa visite à Jodhpur le 9 juin dernier.

Garuda5_pilotes

« J’ai été impressionné de constater une telle collaboration après cette première semaine d’exercice, poursuit-il. Nous souhaitions mixer les équipages pour faciliter les échanges et je suis heureux de souligner le succès de cette coopération bilatérale. » Les équipages français se sont donc frottés aux Sukhoi 30, Mig 21 et autres Mig 27.

Garuda 5

Douze avions de chasse indiens sont engagés dans l’exercice. «L’IAF a déployé de nombreux moyens, qu’elle utilise à pleine capacité, ce qui prouve l’importance qu’elle accorde à Garuda», confie le lieutenant-colonel Nicolas Lyautey, directeur français de l’exercice et commandant du 3/30 «Lorraine». Après une première semaine de vols de familiarisation, avec du combat à vue, du un contre un, deux contre un ou deux contre deux, les missions combinées de type LFE (Large Force Employement) ont débuté. Défense aérienne, escorte, attaque au sol, Air Interdiction…

Garuda 5

Les nombreux scénarios amènent les équipages français et indiens à préparer ensemble leurs missions et employer leurs aéronefs respectifs dans des situations tactiques complexes réalistes. Un entraînement qui renforce l’interopérabilité entre les deux armées de l’air. Dans un tel contexte, le « Lorraine » était tout à son aise: ayant commencé ses opérations avec des Blenheim et des Lysander dans les déserts africains, dès 1941, l’escadron a employé au mieux ses Rafales durant les heures chaudes de Jodhpur.

Rafale_Garuda5_IAF

Cela n’a rien à voir avec Garuda, mais on apprend incidemment que le nouveau Premier Ministre Indien, M Narendra Modi, souhaiterait accélérer certains acquisitions destinées aux forces aériennes indiennes. Par ailleurs, un officiel de chez Dassault aurait déclaré à Aviation Week: “We are expecting the deal to be signed anytime now”.

Le « Lorraine » et ses Rafale ont certainement illustré la devise de la ville de Nancy et de son Chardon, par ailleurs emblême de la SPA 38 :
……   Qui s’y frotte s’y pique   …..

Alexandre et escadrilles.org

Références: site de l’Armée de l’Air et de l’Indian Air Force.