Fil conducteur : Accueil » Actualités France » Où ai-je mis mon ASTAC ?

Où ai-je mis mon ASTAC ?

Écrit le 23/03/14, dans Actualités France

Reconnaissance électronique tactique : et après ?

On sait que le recueil de renseignements électroniques sur un théâtre d’opérations est une des prérogatives des Mirage F-1CR de l’escadron de reconnaissance 2/33 Savoie. L’unité emploie pour ce faire la nacelle ASTAC (Analyseur de Signaux Tactiques), qui a des capacités apparemment non existantes sur les autres plate-formes de l’Armée de l’Air ou de la Marine.

F-1CR 2010 112-NX

Reims 2010: décollage pour une mission d’entraînement

Au début de 2012, la société Thalès a reçu un contrat pour adapter la nacelle ASTAC sur le système d’armes du Mirage 2000D, afin que la mise à la retraite des F-1CR n’entraîne pas de trou capacitaire pour nos forces armées. Il y a peu d’information sur le sujet; en particulier, on ne sait pas si le système est en passe de devenir opérationnel sur les Mirage de Nancy (Monsieur « On » est un simple civil qui suit l’actualité dans ce domaine).

F-1CR et Astac

Harmattan (2011). Cette scène peut se produire n’importe où en mars 2014

Une question serait: est-ce qu’on en a profité pour faire un traitement d’obsolescence sur la nacelle? En attendant de connaître la situation, voici des vues de Mirage F-1CR qui volent en ce moment depuis la base de Mont-de-Marsan (sans ASTAC).

Alexandre et escadrilles.org

Galerie photos de F-1CR en mars 2014