Fil conducteur : Accueil » Billets et analyses » Les aléas de la disponib…

Les aléas de la disponibilité technique

Armée de l’Air : la dispo dépasse rarement 50%

(NB: la véracité des chiffres présentés dépend des sources, réputées fiables. J’ai effectué des croisements quand c’était possible, mais je ne suis pas à l’abri d’erreurs …)

Le transport tactique

Ce qui est frappant pour les transporteurs, c’est la chute de disponibilité pour les C-130H après 2011. Quelque chose ne se passe pas bien pour le Hercules (sous-traitance au Portugal, mise au standard OACI, ?) … En moyenne trois à quatre C-130 disponibles en 2015, on ne peut qu’attendre du mieux pour 2016.

Graphe de la dispo technique de trois ATT de 2009 à 2015

Graphe de la dispo technique de trois ATT de 2009 à 2015

Côté CN-235 (27 avions en parc), on voit une chute progressive après 2009, puis une stabilisation au niveau 55%. Un peu comme si la mise en service des -300 ne s’était pas bien passée. En moyenne 16 CASA disponibles en 2015, c’est le nec plus ultra des transporteurs.

Le '123' 62-IM vu à Hyères en juin

Le CN235, une part croissante des opex en BSS … un rôle majeur en outremer

Terminons par le vétéran, le C-160 (24 avions en parc le 2 janvier 2016): la disponibilité se redresse, résultat des efforts de la technique et de la mise au rencart de 14 avions de première génération entre fin-2012 et fin-2015. Cela ne fait quand même que 11 avions utilisables chaque jour, en moyenne.

C160_61-ZL

Transall : la dispo se redresse grâce à la retraite à 50 ans

En 2015, 172 millions de crédit ont été employés à la maintenance de 65 avions des trois types, c’est-à-dire 2,6 millions par appareil.

L’aviation de combat

Le bilan pour les chasseurs n’est pas fameux non plus, à commencer par notre champion national (93 Rafale en parc): après un minimum en 2012 (effet post-Harmattan ?), la dispo ne se redresse qu’à pas comptés pour atteindre presque 50% en 2015.

Graphe

Graphe de la dispo technique de quatre chasseurs de 2009 à 2015

Passons au 2000C (15 appareils restants), après être montée à des sommets en 2011, résultats de la dissolution de deux escadrons et du retrait d’avions usés, la dispo semble être maintenue à un minimum de 46%.

2000_42-2EY_pc

2000-5F du 1/2 Cigognes : moins de 40% de DT en 2015

Pour le 2000-5F (28 avions en parc), la dispo n’est pas bonne, moins de 40% en 2015. Là aussi, est-ce un choix pour ne pas tirer sur le potentiel d’avions déjà anciens ? Onze avions volables en moyenne au GC 1/2, y compris les PO et les détachements OTAN ….

Entre 6 et 8 Mirage 2000 en Jordanie pendant 20 mois

Moins de 35% de DT pour un avion qui a assumé la moitié de l’effort contre Daech

Enfin, passons aux muds lorrains (71 inscrits sur les registres de l’AA fin-2015): depuis 2012, la dispo technique des 2000D est mauvaise avec moins de 35% en 2015 … ça ne fait que 26 avions pour assurer les opex et l’entraînement des équipages.

Les Rafale apportent un peu de confort et soulagent le plot 'ravitailleurs'

Rafale : un jour donné, 50% des 93 avions sont disponibles

L’Armée de l’Air a dépensé 653 millions en 2015 pour le MCO de sa flotte de 243 avions de combat (y compris les 2000N et B). Cela fait 2,7 millions par appareil.

Un simple problème d’argent

Prenons la calculette: 825 millions pour assurer 41% de dispo à une flotte de 65 ATT et 243 chasseursil manquerait environ 600 millions pour obtenir une dispo technique de 70%, convenable pour un des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Falcon7X 2011

100% de dispo pour les avions à réaction de l’ET 60 ? On sait le faire.

Le calcul n’est pas juste ? Bercy ne répond pas, passez-moi l’Elysée !

Copyright: Alexandre et escadrilles.org