Fil conducteur : Accueil » Actualités France » Un 4e escadron de chasse…

Un 4e escadron de chasse à Marsan ?

Écrit le 17/02/17, dans Actualités France

Quatre aéronefs ont été livrés, 4 autres en commande

Ouf, il n’est pas trop tôt, Bercy a enfin desserré le garrot qui étouffait l’Armée de l’Air: une quatrième unité de défense aérienne est en passe de devenir opérationnelle sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan.

Un Aigle royal, sa proie, et son 'porte-aéronefs' (photo BA118)

Un Aigle royal, sa proie, et son ‘porte-aéronefs’ (photo BA118)

Et pour cette unité, ni Rafale, ni Mirage 2000. Beaucoup mieux : des aigles royaux (Aquila chrysaetos).

L'Aigle royal finalement choisi pour équiper l'escadron

L’Aigle royal finalement choisi pour équiper l’escadron de Mont-de-Marsan

Mieux que les ‘lampes à souder’, ces nouveaux volatiles sont même baptisés des jolis noms de D’Artagnan, Aramis, Athos et Porthos. Pour l’instant, l’unité a pour nom ‘Escadron des services de sécurité aérienne’, et se trouve comme de juste en évaluation dans l’antre du CEAM. Sa vocation précise est la défense contre les drones légers.

Les Etats-Unis auraient proposé leur 'Aigle chauve', mais ce système a été jugé immature par rapport à la solution française 'combat proven'

Les Etats-Unis auraient proposé leur ‘Aigle chauve’, mais ce système a été jugé immature par rapport à une solution française ‘combat proven’

Preuve s’il en est besoin que l’Armée de l’Air sait s’adapter rapidement pour ‘Faire Face’, l’unité aérienne pourrait bien devenir un jour ‘Escadron de Chasse 4/30 Mousquetaires … mais on ne sait pas encore si le nouvel escadron sera commandé par un Cdt De Tréville !

Le Balbuzard pêcheur pourrait intéresser la Marine Nationale, pour la lutte contre les mini-drones sous-marins ...

Le Balbuzard pêcheur pourrait intéresser la Marine Nationale, pour la lutte contre les mini-drones sous-marins …

Les traditions pour ce futur escadron sont en tout cas toutes trouvées: il s’agira bien sûr des escadrilles ERC III/561 et IV/561 (Mousquetaire gris et Mousquetaire bleu) de feu le 3/10 puis 4/30 puis 4/33 Vexin, dissous en novembre 2008.

Le Vexin sur IIIC releva avec brio le défi laissé par le Jura sur F-100

Le Vexin alors qu’il volait tout simplement sur Mirage IIIC, à Djibouti

Il ne reste plus qu’à peindre des insignes d’escadrille sur le chaperon de ces aigles, en plus bien sûr que des cocardes tricolores. Tous les fanas d’avions se joignent à Escadrilles pour souhaiter que ces insignes ne soient pas peintes en ‘basse visibilité’ … une autre occasion de se distinguer des escadrons de Rafale des 2/30 et 3/30 à la décoration trop triste.

F1C 1995 33-LC

Mirage F-1C du 4/33 Vexin vu à Djibouti en 1995

Voir le reportage de France24 …

Alexandre et escadrilles.org

PS: plusieurs éléments de cet article sont imaginaires … bon week-end !