Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » Hawk en migration

Hawk en migration

Écrit le 15/11/16, dans Actualités Internationales

Une escadrille du No.IV(R) Squadron à Orange

Avec les premiers froids hivernaux, les oiseaux migrateurs quittent leurs contrées septentrionales pour les terres plus ensoleillées du Sud, c’est bien connu.

Un des Hawk T2 arrivant directement de RAF Valley

Un des Hawk T2 arrivant directement de RAF Valley

C’est donc sans trop de surprise que les fanas d’Orange ont vu atterrir pas moins de huit Hawk T2 du No. IV Squadron en provenance de la 4th Flying Training School de RAF Valley.

Avant d'être reformé sur Hawk, le IV Sqn avait volé plus de trois décennies sur un autre oiseau de proie, le Harrier

Avant d’être reformé sur Hawk, en novembre 2011, le IV Sqn avait volé plus de trois décennies sur un autre oiseau de proie, le Harrier

La 4e FTS est l’équivalent de notre escadre de Cazaux et procure l’entraînement avancé aux futurs pilotes de chasse britanniques, fraîchement macaronnés sur les Tucano de la 1e FTS de Linton-on-Ouse. Le cursus de ces pilotes se poursuit par l’intégration dans l’OTU Tornado ou Typhoon.

Le décollage en patrouille à 3, une pratique courante au 4(R) Squadron

Le décollage en patrouille à 3, une pratique courante au 4(R) Squadron

La 4e FTS héberge deux escadrons, le 4(R) Squadron sur Hawk T2 (28 avions livrés) et le 208(R) Squadron sur Hawk T1.

Le Hawk T2 ou modèle 128 est un peu au Hawk T1 ce que le Super Etendard est à l'Etendard

Le Hawk T2 ou modèle 128 est un peu au Hawk T1 ce que le Super Etendard est à l’Etendard

L’histoire ne dit pas si les avions britanniques attendront le printemps avant de rejoindre les cieux d’outre-Manche …

Jean-Pierre et Alexandre, escadrilles.org