Fil conducteur : Accueil » Actualités International… » Nouvelle config opex

Nouvelle config opex

Écrit le 02/08/16, dans Actualités Internationales

L’aviation de chasse achève sa mue dans les TOE

Selon Le Journal de l’Aviation, l’Armée de l’Air aurait achevé son changement de configuration sur les théâtres d’opérations extérieures: les Mirage 2000N et D auraient quitté le terrain de H5 (opération Chammal) pour rejoindre leurs bases d’attache. (*)

2000D à H5: adieu ou ... au revoir ?

2000D à H5: adieu ou … au revoir ?

Dans le même temps, six Rafale auraient pris leurs quartiers de campagne au Levant, venant en complément des six appareils stationnés à Al Dhafra (EC 1/7 Provence).

Rafale: un avion bien adapté aux missions longues en milieu hostile

Rafale: un avion bien adapté aux missions longues en milieu hostile

En prenant en compte les deux 2000C et les deux 2000D qui ont rejoint Niamey le 26 juillet, en remplacement des quatre Rafale, nous avons maintenant une configuration ‘opex’ stabilisée jusqu’en 2017 (sauf renforcement décidé par le chef des armées).

2000C et BSS: en attendant que les muds de Nancy aient un canon

2000C et BSS: en attendant que les muds de Nancy aient un canon

Voici l’état des lieux: Djibouti – quatre 2000-5F (3/11 Corse), Niamey – deux 2000C (EC 2/5) et deux 2000D (3e EC), Al Dhafra – six Rafale (1/7 Provence), H5 – six Rafale (escadron ?).

Fin de Chammal et dernière ligne droite pour les 2000N du 2/4

Fin de Chammal et dernière ligne droite pour les 2000N du 2/4

L’Afrique vole sur 2000 et le Moyen-Orient sur Rafale, donc. Lorsque la force 2000D sera régénérée, la situation pourra évoluer à nouveau, ou bien les muds de Nancy pourront être présents plus massivement au sud du Sahara.

Observons aussi qu’en 2017, la chasse embarquée sera dépourvue de porte-avions, et pourrait donc se voir proposer un plot opex ‘terrestre’ à sa mesure.

(*) L’information donnée était erronée ou a été mal formulée puisqu’il est fait état de missions Chammal des 2000D dans les actualités ‘Opérations’ du 3 août.

Voici un exemple du risque pris lorsqu’on relaye une info et qu’on n’a pas les moyens d’avoir la donnée de base. Mea culpa et à suivre donc …

Alexandre et escadrilles.org