Fil conducteur : Accueil » Actualités France » Les bombardiers de la…

Les bombardiers de la Sécu

Écrit le 17/07/16, dans Actualités France

Canadair, Tracker et Q400 …

Outre les hélicoptères, déjà évoqués par Escadrilles, la Sécurité Civile emploie une flotte de 26 avions dont 23 bombardiers à eau de trois types.

EC145 servant de PC volant, comme le 14 juillet près de Narbonne

EC145 servant de PC volant, comme le 14 juillet près de Narbonne

Cette flotte sera implantée sur l’aérodrome de Nîmes-Garons dès 2017, une nouvelle base étant actuellement en cours d’aménagement. En 2016, la flotte de bombardiers de la ‘Sécu’ a sa base à Marignane, et durant l’été plusieurs détachements sont armés sur des aérodromes du Sud de la France.

Canadair vu lors d'une démonstration

Canadair vu lors d’une démonstration

Ces détachements sont équipés spécifiquement pour ravitailler rapidement les avions en eau ou en mélange retardant. Les avions les plus nombreux sont les Canadair CL-415, amphibies très connus et régulièrement vus à la télévision: la Sécurité Civile en compte 12.

Robustesse et maniabilité sont indispensables pour l'intervention au dessus du front

Robustesse et maniabilité sont indispensables pour l’intervention au dessus du front

Les ‘Pélicans’ emportent 6 tonnes de liquide et peuvent évidemment se ravitailler en eau douce ou salée en écopant à la surface des lacs ou de la mer. C’est leur principal avantage, avec leur robustesse et leur maniabilité.

Pélican en vol près d'un feu, le 14 juillet 2016, déco anniversaire

Pélican en vol près d’un feu, le 14 juillet 2016, déco anniversaire

Lors des incendies, ils peuvent effectuer des rotations rapides, en fonction de la distance du plan d’eau le plus proche, et de sa praticabilité (état de la mer).

'Au contact', le 14 juillet près de l'autoroute A61

‘Au contact’, le 14 juillet près de l’autoroute A61

La flotte de la Sécurité Civile compte également 9 Turbo-Firecat, un appareil issu du célèbre Grumman S-2 Tracker de l’US Navy.

Turbo-Firecat ou Tracker, en démonstration en 2015

Turbo-Firecat ou Tracker, en démonstration en 2015

Il n’est pas amphibie mais dispose d’une grande autonomie, c’est pour cela que les ‘pompiers volants’ l’utilisent aussi en patrouilleur, ce qui lui permet d’intervenir sur des départs de feux.

Les grandes plumes du 'Tracker' trahissent sa généalogie 'patmar'

Les grandes plumes du ‘Tracker’ trahissent sa généalogie ‘patmar’

Le ‘Tracker’ emporte 3 tonnes de liquide, souvent un mélange retardant de couleur rouge caractéristique.

Sur le front, le 14 juillet 2016, avec du retardant

Sur le front, le 14 juillet 2016, avec du retardant

On a parlé de le retirer du service en 2020, à condition toutefois d’avoir acquis son remplaçant. Manoeuvrabilté et puissance font partie de ses qualités.

Le Turbo-Firecat, très bel avion, peut-être bien parti pour durer

Le Turbo-Firecat, très bel avion, peut-être bien parti pour durer

Sur un autre profil de mission, les deux Dash-8 Q400 emportent eux 8 tonnes de liquide et possèdent une grande endurance.

Le gros porteur de la Sécurité Civile, le Dash 8 Q400

Le gros porteur de la Sécurité Civile, le Dash 8 Q400

Ils ne sont pas destinés à voler au contact des incendies, leur facteur de charge limite étant assez faible, mais leur grande capacité leur permet de sécuriser des zones à l’avant du front des flammes.

Le 14 juillet, Milan 73 veille au grain, avec ses 8 tonnes de mélange

Le 14 juillet, Milan 73 veille au grain, avec ses 8 tonnes de mélange

Tous ceux qui ont vu opérer les ‘bombardiers de la Sécu’ sont admiratifs de la maîtrise des équipages, même si un néophyte ne se rend pas bien compte de la prouesse.

La flotte de Candair pourrait être insuffisante en cas d'incendie de très grande ampleur

La flotte de Canadair pourrait être insuffisante en cas d’incendie de très grande ampleur

Voler au-dessus des flammes et larguer sa cargaison avec précision réclame en effet des qualités de pilotage et un sang-froid peu communs. La plupart des pilotes de ces avions sont d’anciens militaires avec un solide vécu tactique: leur mission s’apparente en effet beaucoup au ‘close air support’ ou à la reconnaissance.

'Pompier volant', c'est aussi un métier à risque réservé à une élite

‘Pompier volant’, c’est aussi un métier à risque réservé à une élite

Il y a un autre point commun entre force aérienne et Sécurité Civile: quand on ne se sert pas des bombardiers à eau, les politiques trouvent qu’ils coûtent très cher … et quand on en a un besoin urgent, les mêmes se plaignent qu’il n’y en ait pas assez !

Image d'archives prise à Ajaccio en 1995

Image d’archives prise à Ajaccio en 1995: c’est un CL215

La France a été épargnée ces dernières années par les incendies de très grande ampleur. Il faut souhaiter que l’été 2016 ne soit pas dévastateur, car on ne peut pas dire que la flotte de bombardiers à eau française soit pléthorique, par rapport à l’extension des espaces forestiers vulnérables …

Alexandre et escadrilles.org, avec plusieurs photos de Jean-Pierre Martin-Rosset.